Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Une délégation de députés marocains prend part aux travaux du Parlement panafricain



Une délégation de députés marocains prend part aux travaux de la 4ème session ordinaire de la cinquième législature du Parlement panafricain (PAP) qui se tiennent, du 21 mai au 04 juin, dans l'enceinte de l'institution à Midrand, en Afrique du Sud. Cette session sera marquée par plusieurs moments forts, notamment en ce qui concerne le renouvellement de toutes les structures du PAP, à savoir le Bureau de la présidence, les commissions et les caucus des cinq sous-régions africaines.

Cette session du PAP qui est initiée sous le thème «Année des arts, de la culture et du patrimoine: leviers pour construire l’Afrique que nous voulons, intervient après un an et demi d'inactivité au sein du PAP à cause de la pandémie de la Covid-19, notant que cela a causé une série de dysfonctionnements au sein de cette institution africaine.

La participation marocaine aux travaux du PAP vise à défendre l'Afrique et à lui procurer la place qu'elle mérite à l'échelle internationale. Ceci d’autant plus que le Royaume est disposé à partager son expérience réussie dans une série de domaines, notamment la gestion migratoire, sécuritaire et les défis liés à la pandémie de Covid-19.

Le Parlement panafricain, qui est l'un des organes de l'Union africaine, est composé de cinq membres par Etat-membre ayant ratifié le protocole qui l'établit, dont au moins une femme par Etat membre et doit refléter la diversité des opinions politiques représentées dans leur propre Parlement national. Le PAP, qui ne s'était pas réuni depuis octobre 2019 en raison de la pandémie de Covid-19, tient au moins deux sessions ordinaires pendant une période de douze mois. Le premier Parlement panafricain a été inauguré le 18 mars 2004 à Addis-Abeba, en Ethiopie.

Libé
Dimanche 23 Mai 2021

Lu 285 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 16 Juin 2021 - 22:46 Le gazoduc maroco-nigérian sur la bonne voie




Flux RSS