Libération




Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Un atelier pour l'accompagnement des femmes fonctionnaires des collectivités territoriales




Un atelier dédié à l'accompagnement de l'action des femmes fonctionnaires et des femmes membres des Instances de l'équité, de l'égalité des chances et de l'approche genre (IEECAG) dans les collectivités territoriales des provinces d'Essaouira et de Safi a été organisé, du 1er au 3 octobre, dans la cité des alizés. Initié par le Forum des Fédérations du Canada en partenariat avec le Conseil provincial d'Essaouira et l'Association "Aspirations féminines", cet atelier s'inscrit dans le cadre du parachèvement du processus de renforcement et d'accompagnement de ces femmes dans le cadre du programme "Autonomisation des femmes pour les rôles de leadership dans la région MENA : Maroc, Tunisie et Jordanie". La première journée de cet atelier a été marquée par une rencontre de communication organisée au siège du conseil provincial d'Essaouira, en présence de la présidente du Forum des Fédérations du Canada au Maroc, d'experts de cette organisation, du président du conseil et de la directrice générale des services, ainsi que de plusieurs femmes fonctionnaires. Cette rencontre a été l'occasion de procéder à une évaluation du bilan de la convention de partenariat liant les deux parties, qui ont mis sur pied un futur programme d'action, dont l'Association "Aspirations féminines" sera chargée de la mise en œuvre et qui concerne les femmes fonctionnaires et celles membres des IEECAG, ainsi que les femmes qui s'apprêtent à se porter candidates aux prochaines échéances électorales. La deuxième journée a été ponctuée par une rencontre avec 20 femmes fonctionnaires et membres desdites instances, qui s'est déroulée dans le strict respect des mesures préventives et sanitaires en vue d’endiguer la propagation de la pandémie du nouveau coronavirus. Lors de la troisième journée, les participantes ont procédé à une auto-évaluation objective du programme "Autonomisation des femmes pour les rôles de leadership dans la région MENA : Maroc, Tunisie et Jordanie" en termes d'impacts sur la gent féminine et de renforcement de ses capacités pour accéder aux postes de décision et avoir une influence sur les politiques publiques. A cette occasion, nombre de participantes ont fait part de leur grande satisfaction après avoir bénéficié de ce programme qui les a incitées à entreprendre une série d'initiatives individuelles et collectives visant l'amélioration de la situation des femmes ainsi que la protection et la consécration de leurs droits fondamentaux. Par ailleurs, ces femmes bénéficiaires, réparties en plusieurs groupes, ont mis en place des plans d'action pour l'avenir englobant différents programmes et diverses activités axés sur la consolidation de l'institutionnalisation de l'équité et de l'inclusivité dans la gouvernance aussi bien dans le secteur public que privé, et sur le renforcement des chances des femmes d'accéder aux postes de leadership au sein des conseils élus ou des autres institutions. 

Abdelali Khallad
Lundi 5 Octobre 2020

Lu 479 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 26 Novembre 2020 - 17:13 Trois cliniques sanctionnées