Libération




Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Thomas Zdechovsky : L'intervention du Maroc à El Guerguarat est conforme à la légalité internationale




L' intervention du Maroc en vue de rétablir la libre circulation à El Guerguarat a été conforme à la légalité internationale, a souligné le député européen Tomas Zdechovsky. «L'intervention du Royaume du Maroc en vue de rétablir la libre circulation au poste frontière d'El Guerguarat avec la Mauritanie était conforme à la légalité internationale, en particulier aux résolutions 2285 (2016) et 2351 (2017) du Conseil de sécurité de l'ONU dans le but d'aider la MINURSO à accomplir sa mission d'observation du cessez-le-feu et rétablir le libre trafic international des biens et des personnes», a déclaré à la MAP l’eurodéputé tchèque. «A cet égard, je salue l’attachement du Maroc au cessez-le-feu», a-t-il affirmé. Le député européen a estimé que «le mouvement fluide et pacifique à travers El Guerguarat a un impact significatif sur toute la région du Maghreb et du Sahel, qui est une région d'importance stratégique pour l'Union européenne».

Evoquant le règlement du conflit artificiel autour du Sahara marocain, le député européen a relevé que «le plan d'autonomie présenté par le Maroc est sérieux, crédible et réaliste. Il s’agit d’une option à même de répondre aux aspirations des populations du Sahara à gérer leurs affaires locales dans la paix et la dignité». Il a, dans ce contexte, appelé l’Union européenne «à continuer de soutenir les efforts des Nations unies et de son Secrétaire général en vue de parvenir à un règlement pacifique de cette question, conformément aux résolutions pertinentes du Conseil de sécurité et en particulier la dernière résolution (2548) adoptée le 30 octobre 2020».

Un député libyen dénonce les actes agressifs et répréhensibles du Polisario

Le membre de la Chambre libyenne des représentants, Essam El Jehani, a condamné, mardi à Rabat, les actes "agressifs" et "répréhensibles" commis par les milices du Polisario dans la zone tampon d’El Guerguarat au Sahara marocain. "Nous, les Libyens, condamnons ces actes" commis par les milices du Polisario, at-il déclaré à la chaîne de télévision de la MAP (M24), ajoutant que le Maroc est capable de faire face à ces actes. A cet égard, le député libyen a salué l'opération menée vendredi dernier par les Forces Armées Royales afin de sécuriser les flux des biens et des personnes à travers le passage d’El Guerguarat reliant le Maroc à la Mauritanie. Cette opération, a-t-il ajouté, a permis de chasser les miliciens du Polisario de cette zone et mettre fin à l'obstruction de la circulation civile et commerciale au niveau du poste-frontière d’El Guerguarat, notant que les Libyens se tiennent "aux côtés des frères marocains" concernant cette question. 

Libé
Jeudi 19 Novembre 2020

Lu 269 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.