Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Signature à Rabat de six accords de partenariat entre le Maroc et la Corée du Sud

Entretien entre Habib El Malki et le Premier ministre sud-coréen




 Le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, a reçu, jeudi le Premier ministre sud-coréen, Lee Nak-yeon.
Au cours de cet entretien qui s’est déroulé en présence des ambassadeurs des deux pays, Lee Nak-Yeon a fait part de la volonté de son pays de consolider sa coopération avec le Maroc et de l’élargir à divers domaines en rappelant la signature de six accords de coopération avec le chef du gouvernement marocain.
Le Premier ministre sud-coréen a également indiqué qu’en marge de la tenue vendredi du Forum économique entre les deux pays, 37 investisseurs sud-coréens ont discuté avec leurs homologues marocains des moyens de renforcer et d’élargir les domaines d’investissement sud-coréens dans le Royaume.
Lee Nak-yeon a, par ailleurs, salué la vision de S.M le Roi et sa direction sage des grandes réformes initiées par le  Royaume tant au niveau économique que social, tout en ajoutant que son pays peut participer à ces projets de développement et qu’il y a des opportunités et de grandes potentialités pour une coopération tripartite comprenant la Corée du Sud, le Maroc et les pays africains. Dans ce sens, il a affirmé que « la première ambassade qui a été ouverte par la Corée du Sud en Afrique est celle sise au Maroc depuis 56 ans. A travers le Royaume, la diplomatie coréenne s’est ainsi ouverte sur l’Afrique».
Le Premier ministre de la Corée du Sud a aussi loué la coopération parlementaire entre les institutions législatives des deux pays et la régularité des échanges de visites entre les parlementaires. Il a également mis l’accent sur l’importance de la tenue, l’année prochaine, du Forum économique parlementaire maroco-coréen.
Pour sa part, le président de la Chambre des représentants a mis en exergue les relations fortes d’amitié entre les deux pays et énuméré plusieurs secteurs de coopération tels que le développement humain, l’industrie, l’énergie et l’environnement.
Il a également assuré que le Maroc tient au renforcement de ses relations avec la Corée du Sud dans nombre de domaines d’intérêt commun.
Habib El Malki a, par ailleurs, évoqué les importantes potentialités de l’économie marocaine, précisant que le Royaume est classé 3ème en Afrique au niveau de l’indice concernant le climat des affaires publié par la Banque mondiale et signé des accords de libre-échange avec plusieurs pays.
Il a aussi considéré que le modèle de développement sud-coréen est un exemple à suivre, puisqu’il est axé sur la valorisation du capital humain, l’ouverture sur l’extérieur et les nouvelles technologies.
Sur le plan parlementaire, le président de la Chambre des représentants a rappelé  la signature cette année du protocole de coopération entre les Parlements des deux pays et précisé que ces relations sont fortes, solides et visent à donner un contenu concret au rapprochement entre Rabat et Séoul.
A signaler, par ailleurs, que le chef du gouvernement, Saâd Dine El Otmani, et le Premier ministre sud-coréen, Lee Nak-yeon, ont présidé, jeudi à Rabat, la cérémonie de signature de six accords portant notamment sur l'enseignement supérieur, les énergies renouvelables, l'automobile, les réseaux et la promotion des investissements.
Ces accords qui s'inscrivent dans le sillage de la visite de travail et d'amitié du responsable coréen au Maroc, à la tête d'une importante délégation, concernent un mémorandum d'entente de coopération dans le domaine de l'enseignement supérieur signé par le ministre de l'Education nationale, de la Formation professionnelle, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Said Amzazi, et le vice-ministre sud-coréen des Affaires étrangères, Cho Hyun.
Il s'agit également d'un accord sous forme d’échange de lettres concernant le projet d’établissement de la plateforme de recherche et de développement dédiée aux bâtiments verts et aux réseaux intelligents "Green and Smart Building Park", paraphé par la secrétaire d’Etat auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Mounia Boucetta, et l’ambassadeur de la République de Corée à Rabat, Seong Deok Yun.
Par ailleurs, un mémorandum d'entente relatif au suivi du "Projet de mise en place de l'Institut de formation aux métiers de l’industrie automobile de Casablanca" a été signé par le secrétaire d’Etat chargé de la Formation professionnelle, Mohamed Rherras, et la présidente de l'Agence coréenne de coopération internationale (KOICA), Mikyung Lee.
Sur un autre volet, un mémorandum d'entente entre l'Agence marocaine pour l'énergie durable (MASEN) et la KOICA, relatif au suivi du projet "mise en place de capacités de R&D sur les multi-micro-réseaux intelligents", a été paraphé par le président du Directoire de MASEN, Mustapha Bakkoury, et la président de la KOICA.
Il a été question, en outre, d'un mémorandum d'entente entre l'Agence marocaine du développement des investissements (AMDIE) et l'Agence coréenne de promotion du commerce et des investissements (KOTRA), signé par leurs directeurs généraux respectifs, Hicham Boudraa et Pyung-oh Kwon, ainsi que d'un mémorandum d'entente entre l'Institut de recherche en énergie solaire et en énergies nouvelles (IRESEN) et Korea Electronics Technolgy Institute (KETI).
S'exprimant à l'issue d'une réunion avec le chef du gouvernement, le Premier ministre sud-coréen a affirmé que les relations d'amitié unissant la Maroc et son pays sont appelées à devenir "plus concrètes", soulignant que les deux pays sont unis par une longue histoire d'amitié datant de 56 ans.
Rappelant que le Maroc est le premier pays africain ayant ouvert une ambassade en Corée du Sud, Lee Nak-yeon a souligné que cette visite sera à même d'accélérer les relations entre les deux pays et de réaliser des résultats qui seraient à la hauteur de ces relations.
Plusieurs sociétés coréennes investissent au Maroc, notamment dans le domaine industriel, créant ainsi des opportunités de travail et d'échange d'expertises, a-t-il relevé, assurant que le gouvernement coréen encouragera ces sociétés afin qu'elles continuent sur cette lancée.
La délégation constituée de 37 hommes d'affaires coréens en visite au Maroc aura l’occasion de rencontrer des partenaires marocains en vue d'exploiter les opportunités existantes dans le Royaume qui constitue la porte d'entrée du continent africain, a-t-il dit.
Pour sa part, Saad Dine El Otmani a souligné que cette visite constituera une nouvelle impulsion pour les relations économiques entre les deux pays ainsi qu'une occasion pour examiner les possibilités de promouvoir les investissements coréens dans le Royaume, notant que les accords signés aujourd'hui témoignent que les relations entre le Maroc et la Corée du Sud s'orientent davantage vers une coopération pragmatique et concrète.  Lors de cette rencontre, il a été également question d'examiner les relations tripartites Maroc/Corée/Afrique en vue d'augmenter le niveau de coopération africaine en matière de développement, de recherche scientifique et d'appui économique, a-t-il ajouté, signalant que cette coopération est très importante pour toutes les parties, notamment pour les pays africains.
Par ailleurs, le chef du gouvernement a tenu a remercier le Premier ministre sud-coréen sur la position de son pays appuyant le Maroc pour trouver une solution à la question du Sahara marocain en soutenant les efforts du secrétaire général des Nations unies et les décisions du Conseil de sécurité. Il a par là même félicité le Premier ministre à propos du rapprochement entre les deux Corées et de l'approche adoptée par la Corée du Sud pour mettre fin au conflit dans la péninsule coréenne en privilégiant le dialogue et l'entente.

S.M le Roi offre un dîner en l'honneur de Lee Nak-yeon

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a offert, jeudi à Rabat, un dîner en l'honneur du Premier ministre sud-coréen, Lee Nak-yeon, présidé par le chef du gouvernement, Saâd Dine El Otmani.
Ont été conviés à ce dîner les conseillers du Souverain, André Azoulay et Abdellatif Menouni, le président de la Chambre des représentants, des membres du gouvernement, ainsi que des opérateurs économiques et des hautes personnalités. Y ont également assisté, côté sud-coréen, les membres de la délégation officielle accompagnant le Premier ministre.

Samedi 22 Décembre 2018

Lu 1458 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com