Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Qualification au dernier carré du Onze national aux Jeux de la Francophonie


Nouvelles performances pour l'athlétisme marocain



La sélection marocaine de football (U20) s'est largement imposée, mercredi à Abidjan, face à son homologue de l’Ile Maurice sur le score-fleuve de 8 buts à 0, décrochant ainsi son ticket pour les demi-finales de cette compétition disputée dans le cadre de la 8è édition des Jeux de la Francophonie.
Les joueurs marocains étaient dans l'obligation de l'emporter avec un écart minimal de 5 buts pour assurer leur qualification au dernier carré.
C’est en imposant son style et son rythme de jeu que la sélection nationale a marqué son premier but à la 4è minute grâce à Kiyine Sofian, avant que Nassik Zakaria ne double la mise à la 39è minute de jeu.
Avec l’expulsion de deux joueurs mauriciens, respectivement aux 20è et 75è minutes, la sélection nationale s’est montrée encore plus libérée et bien organisée en parvenant à inscrire une série de buts à la 55è minute, par Kiyine Sofian, à la 58è min grâce à Nassik Zakaria, puis à la 65è min par l'entremise de Boutouil Abdelmonaim.
A la 81è minute, Azoud Zakaria signe la sixième réalisation des Lionceaux de l'Atlas, avant que Hannouri Hamza n'inscrit un doublé (87è et 89è min). 
Lors de sa première sortie, l’équipe nationale, versée dans le groupe C, avait fait match nul (0-0) face au Sénégal, alors que l’équipe gabonaise a déclaré forfait. 
Dans une déclaration à la presse, le sélectionneur national, Mark Christian Wotte, a fait part de sa joie après cette victoire et l’excellente prestation de son équipe, notant que la demi-finale ne sera pas de tout repos.
Tout en mettant en avant la combativité et la technicité de ses jeunes joueurs, il s'est dit confiant quant à la capacité de ses protégés de relever le défi et défendre les couleurs nationales lors de cette compétition.
Par ailleurs, l’athlétisme marocain a été encore à l’honneur mercredi à Abidjan, lors des finales des épreuves des 5000 m et 400 m (dames) et du lancer de javelot (handisport).
Dans la finale des 5000 m (dames), l’athlète Atanane Soukaïna a enlevé le métal précieux avec un chrono de 16min 00sec 36/100è, suivie de sa compatriote Farkoussi Kaoutar (argent), auteure d'un temps de 16min 01sec 53/100è.
Dans la finale des 400 m (dames), l’athlète Raziki Assia a décroché la médaille de bronze de cette discipline avec un temps de 52sec 98/100è, derrière la Canadienne Mc Donald Natassha (52sec 34/100è), alors que la première place a été décrochée par la Malienne Dante Djenebou (52sec 23/100è).
Dans la catégorie du lancer du javelot (Handisport), l’athlète El Harti Abdelhadi (F/46) a obtenu la médaille de bronze de cette compétition, avec un lancer de 31,73 m.
Mardi, l’athlète marocaine Sidi Madane Fadwa a remporté la médaille d’or de l'épreuve du 3000 m steeple, avec un chrono de 09 min 44sec 11/100è.
L'argent est revenu à sa compatriote Saoud Oumaima, avec un temps de 10:10.53, alors que la Tunisienne Bouzayani Marwa s’est adjugé le bronze avec un chrono de 10:10.78.
Dans une déclaration à la presse relayée par la MAP, Sidi Madane Fadwa s’est dite très honorée de cette consécration, assurant qu’elle a su maîtriser la course dès le départ, en imposant son rythme.
Et de poursuivre que son rêve était de décrocher la médaille d’or lors de sa première participation à cette compétition internationale.
De son côté, Saoud Oumaïma a fait part également de sa joie après avoir glané la médaille d'argent qu’elle dédie à tous les Marocains, se disant prête à doubler d’efforts pour réaliser d’autres performances.

Distinction des judokas nationaux

Le judo marocain a été à l’honneur, mardi à Abidjan, avec 4 médailles de bronze décrochées au terme des compétitions organisées dans le cadre des Jeux de la Francophonie. 
Dans la catégorie des moins 60 kg, la médaille de bronze est revenue à Mohamed Jafi.
Dans la catégorie des moins 66 kg, c’est le judoka Imad Bassou qui a occupé la troisième place.
Côté dames, dans la catégorie des moins 48 kg, la médaille de bronze est revenue à Aziza Chakir.
Dans la catégorie des moins 52 kg, c’est Ikram Soukate qui a consolidé la place du judo marocain sur la liste des médailles.

Libé
Vendredi 28 Juillet 2017

Lu 215 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs