Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Pourquoi Lloris n’est pas du tout présent sur les réseaux sociaux




Hugo Lloris n’est pas un grand bavard. C’est de notoriété publique. Avec sa voix discrète et son air timide, le gardien de l’équipe de France renvoie l’image d’un joueur particulièrement réservé. « Personnellement, je parle de discrétion, confie-t-il dans une longue interview accordée au Figaro. J’ai été élevé comme ça. Tu peux être discret mais avoir un fort caractère. Ce sont deux choses différentes. Encore plus dans une société actuelle où il est facile de se mettre en avant, à travers les réseaux sociaux notamment. Ce n’est pas quelque chose avec lequel je suis confortable.
C’est pour ça d’ailleurs que je ne suis pas présent sur ce type de supports. » Un goût pour l’ombre que le natif de Nice a depuis tout petit. « Dans mon enfance, quand je regardais des matches de foot, je n’avais pas envie de savoir ce que faisait le joueur dans sa vie, où il sortait, avec qui il était marié, pour l’admirer, être fasciné, rembobine le portier de Tottenham. Si un joueur est généreux sur le terrain pourquoi ne le serait-il pas dans la vie ? J’ai toujours aimé dissocier le joueur de foot de la personne que je suis. Je n’aime pas tout mélanger. J’ai été élevé dans la pudeur. Je déteste me mettre en avant. Moins on parle de moi, mieux je me porte. » Une existence loin des paillettes qui colle parfaitement à ses valeurs et à son mode de vie. « Je n’aime pas me disperser, résume l’international de 30 ans (85 sélections). J’apprécie la fidélité, la loyauté et la simplicité dans les échanges. Ça va mieux avec le temps, mais quand j’étais plus jeune, j’étais très réservé. Aujourd’hui, je le suis moins, même si ça fait partie de ma personnalité. Je ne me cache pas, je me protège (…) Je donne l’impression d’être une personne calme, c’est aussi parce que je contiens beaucoup de choses. Parfois, ça doit sortir aussi. Il y a un moment pour tout. Je vis sur le ressenti, l’envie. Je n’aime pas programmer des choses».

Jeudi 23 Mars 2017

Lu 209 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs