Libération


Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Plus de 15 millions de cartes bancaires en circulation au Maroc

Les opérations effectuées par les cartes marocaines à validité internationale ont réalisé un bond de +59,8% au 30 septembre 2018




L’activité monétique marocaine a poursuivi son ascension durant les neuf premiers mois de l’année 2018, selon le Centre monétique interbancaire (CMI) qui établit à plus de 15 millions l’encours des cartes bancaires émises par les banques marocaines.
En effet, 15.000.845 cartes étaient en circulation au 30 septembre 2018, indique cet établissement fondé par neuf banques marocaines dans un rapport publié récemment.
Selon les chiffres émanant de ce document, à cette même date, les cartes émises par les banques marocaines ont atteint un encours de 15 millions de cartes, soit une progression de +6,5% par rapport au 31 décembre 2017, dont 14,2 millions de cartes paiement et retrait sous les labels Visa, Mastercard et la marque nationale CMI.
La hausse de l’encours résulte essentiellement de la « progression significative du nombre des cartes sous le label Mastercard (+29,1%), et d’une progression modérée du nombre des cartes sous le label Visa (+6,9%), d’une stagnation du nombre de cartes sous le label CMI (+0,6%) et d’une régression des cartes privatives (-12,2%) par rapport au 31/12/2017 », explique le Centre notant que l’encours des cartes CMI a atteint 4,0 millions de cartes à cette même date.
D’après les chiffres du CMI, les cartes prépayées qui représentent un encours de 1,9 million de cartes, se déclinent en 54,9% de cartes sous le label CMI, 40,4% de cartes sous le label Visa, 3% de cartes sous le label Mastercard et 1,7% de cartes privatives.
Selon ces mêmes données, l’ensemble des opérations monétiques s’est chiffré à 279,2 millions de réalisations durant les neuf premiers mois de l’année pour un montant total de 235 milliards de DH.
L’activité monétique globale au Maroc a ainsi connu une progression de +11,4% en nombre d’opérations et de +10,7% en montant par rapport à la même période en 2017, soulignent les chiffres du CMI.
Il est à préciser que les activités monétiques comprennent les opérations de retrait d’espèces sur le réseau des guichets automatiques, les opérations de paiement auprès des commerçants et e-marchands, les opérations de paiement sur les GAB et les opérations de Cash Advance, par cartes bancaires, marocaines et étrangères, au Maroc.
Entre janvier et septembre, les cartes marocaines ont enregistré au Maroc, en paiements et en retraits, 265,3 millions d’opérations pour un montant de 215,7 milliards de DH (+11,0% en nombre et +10,2% en montant).
Soulignons que les opérations par cartes marocaines au Maroc se répartissent en retrait (83,0% en part du nombre d’opérations et 91,3% en part du montant), paiement chez les commerçants et e-marchands (16,1% en part du nombre d’opérations et 8,5% en part du montant), paiement sur GAB (0,9% en part du nombre d’opérations et 0,2%, en part du montant).
En termes de volume, les secteurs d’activité qui ont le plus enregistré des paiements par cartes bancaires marocaines sont la grande distribution (26,6%), habillement (12,8%), stations (8,7%), restaurants (8,5%), secteur de la santé (4,2%) et autres secteurs (39,1%).
Quant aux cartes marocaines à validité internationale, il ressort des chiffres  les concernant qu’« elles ont réalisé 3,9 millions d’opérations à l’étranger, retraits et paiements, pour un montant global de 3,2 milliards de DH, en progression de +59,8% en nombre et +29,3% en montant par rapport à la même période en 2017 ».
En ce qui concerne l’activité des cartes étrangères au Maroc, il apparaît que celles-ci ont réalisé, en paiements et en retraits, 14 millions d’opérations durant la période des 9 premiers mois 2018 et au Maroc, pour un montant de 19,3 milliards de DH. Soit une progression de +18,5% en nombre et de +17,1% en montant.
En détail, le CMI indique que les opérations par cartes étrangères au Maroc se répartissent en retrait (50,1% en part du nombre d’opérations et 49,6% en part du montant), paiement (49,3% en part du nombre d’opérations et 49,4% en part du montant) et Cash Advance (0,5% en part du nombre d’opérations et 1,1% en part du montant).
Signalons aussi qu’en termes de volume, les secteurs d’activité qui ont totalisé plus d’opérations de paiement par cartes bancaires étrangères sont les hôtels (41,8%), restaurants (13,2%), bazars (10,0%), la grande distribution (5,5%), Duty free (4,9%) et autres secteurs (24,7%).
S’agissant de l’activité des commerçants et sites marchands affiliés au CMI, il apparaît que les commerçants et e-marchands ont enregistré 49,5 millions d’opérations de paiement, par cartes bancaires marocaines et étrangères, pour un montant global de 27,9 milliards de DH. Soit une progression de +27,7% en nombre et +20,6% en montant par rapport à la même période en 2017.
En ce qui concerne l’activité e-commerce, « les sites marchands et sites des facturiers affiliés au CMI ont réalisé 6,3 millions d’opérations de paiement en ligne via cartes bancaires, marocaines et étrangères, pour un montant global de 2,4 milliards de DH », indique le Centre monétique interbancaire qui note une progression de +30,4% en nombre et +21,1% en montant par rapport à la même période en 2017.
Enfin, il est apparu que l’élargissement du réseau GAB s’est poursuivi avec l’installation de 210 nouveaux GAB durant la période des 9 premiers mois 2018. Cette évolution a permis au réseau d’atteindre 7.235 GAB, soit une extension de 3% par rapport au 31/12/2017, conclut le CMI.

Alain Bouithy
Samedi 20 Octobre 2018

Lu 931 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.