Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Partenariat entre la Chambre des représentants et les Archives du Maroc

Habib El Malki : La mémoire parlementaire constitue un pilier de la mémoire nationale Jamaâ Baida : Les archives sont des outils de gouvernance, de transparence et de gestion rationnelle des affaires publiques



Partenariat entre la Chambre des représentants et les Archives du Maroc
La Chambre des représentants et les Archives du Maroc ont signé, mercredi à Rabat, une convention de partenariat et de coopération visant à promouvoir la documentation, l’archivage et la préservation de la mémoire parlementaire. Cette convention, signée par le président de la Chambre des représentants Habib El Malki et le directeur des Archives du Maroc Jamaâ Baida, vise également à fournir les conseils, l'assistance et le soutien technique nécessaires pour la gestion et l'organisation des archives de l’institution législative.

Intervenant à cette occasion, le président de la Chambre a souligné que la mémoire parlementaire constitue un pilier de la mémoire nationale, tout en illustrant le développement institutionnel et constitutionnel ancestral du Royaume.

L'institution législative marocaine a choisi, par le biais de cette convention, d'honorer plusieurs décennies de mémoire parlementaire et de générations de représentants du Royaume, ainsi que de valoriser les réalisations accumulées toutes ces années, a souligné Habib El Malki.

Pour sa part, Jamaâ Baida a relevé que cette convention revêt un caractère particulier, dont trois connotations fondamentales. Ainsi, selon lui, les Archives du Maroc ont vu le jour au sein de l'institution parlementaire, grâce à l’adoption de la loi n° 69- 99 relative aux archives en 2007.

De même, il a souligné que cette signature constitue une opportunité pour renforcer les relations des Archives du Maroc avec une institution représentant toutes les composantes du peuple marocain, mettant en avant les valeurs de modernité et de démocratie communes entre les Archives du Maroc et la Chambre des représentants.

Enfin, Jamaâ Baida a indiqué que les Archives du Maroc représentent un centre d'expertise et d'accompagnement des secteurs publics marocains, notamment dans l'organisation de leurs archives, qui constituent des outils de gouvernance, de transparence et de gestion rationnelle des affaires publiques.

Libé
Vendredi 23 Avril 2021

Lu 488 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.


Flux RSS