Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Paris s’achemine vers une sortie bredouille en Ligue 1




Le PSG, quadruple champion de France en titre, a-t-il perdu sa couronne dimanche soir ? Battu sèchement à Nice (3-1), Paris laisse en tout cas Monaco filer vers le sacre en L1, avec trois points en plus et surtout un match en retard, supplémentaire, à jouer.
La 35e journée de championnat restera dans les mémoires, car Marseille a également fait parler la poudre en balayant Caen (5-1).
Quel match à Nice ! C'est "Super Mario" Balotelli, qui, avec son 14e but de la saison en L1, en vrai renard des surfaces, a ouvert le score (1-0, 26e). "Balo" égale ainsi sa meilleure saison, au Milan AC en 2013/14 (14 buts dans le Calcio). Puis c'est Ricardo Pereira, avec une frappe venue d'ailleurs, qui a martyrisé le champion en titre (2-0, 48e). La réduction du score par Marquinhos est venue trop tard (2-1, 64e) et Anastasios Donis a scellé le score pour Nice dans les arrêts de jeu (3-1, 90e+2). Thiago Motta et Angel Di Maria ont trouvé le moyen de se faire exclure en toute fin de match pour des mauvais gestes... La fébrilité est là: Rien ne va plus au PSG.
La situation est simple. Monaco est leader avec 83 points, Paris suit avec 80 unités. Le PSG a encore trois matches à jouer, l'ASM... quatre avec ce match en retard contre Saint-Etienne le 17 mai, intercalé entre l'avant-dernière et la dernière journée du championnat.
Les Parisiens n'ont plus leur destin en main. Ils doivent prier pour que Monaco enchaîne les faux pas. Mais ce n'est pas le genre de la maison monégasque. Samedi, mené 1 à 0 par Toulouse, l'ASM a bien réagi pour l'emporter 3 à 1. Et l'entraîneur de l'équipe du Rocher, Leonardo Jardim, n'a pas hésité à sacrifier la Coupe de France pour ménager ses troupes entre L1 et Ligue des champions (demi-finale aller contre la Juventus mercredi). Une gestion payante jusqu'ici.
Sans oublier que, comme si voir Monaco s'envoler ne suffisait pas, les hommes de Thiago Silva constatent avec horreur à la lecture du classement que Nice, 3e, menace leur 2e place: les Aiglons ne sont plus que trois points derrière ! L'enjeu est de taille: le 2e de L1 se qualifie directement pour la Ligue des champions, le 3e doit passer par un tour préliminaire puis un barrage... Ca ferait beaucoup pour le PSG, déjà humilié en C1 avec le 6-1 encaissé à Barcelone, entré dans l'histoire. La première saison d'Unai Emery sur le banc du PSG prend des allures de cauchemar.
L'OM collectionnait les nuls - quatre sur ses cinq derniers matches - avant dimanche. Il était temps que ça cesse et c'est le mal classé Caen qui en a fait les frais, écrasé 5 à 1 avec un triplé - le premier de sa carrière - de Florian Thauvin, et un doublé - le premier également de sa carrière - de Maxime Lopez. A 19 ans et 5 mois, Lopez devient même le plus jeune joueur de l'OM à inscrire un doublé en élite sur les 30 dernières années, selon le statisticien Opta.
Après ce festival l'OM, 6e, est à un point derrière Bordeaux, 5e, auteur d'un nul à Dijon (0-0). Le match Bordeaux-Marseille le 14 mai pourrait bien être une finale pour cette 5e place. C'est l'objectif des deux clubs, puisque la 6e place n'ouvrira les portes de l'Europa League qu'en cas de victoire finale du Paris SG en Coupe de France. Ce qui peut expliquer le commentaire sans enthousiasme du coach marseillais Rudi Garcia après cette belle victoire sous la pluie en Normandie: "On est satisfait mais en toute humilité, on n'a rien gagné et on est qualifié pour rien". Les matches de l'OM et des Girondins ont aussi eu des répercussions dans le bas du classement: Caen devient 18e et barragiste, place peu enviable occupée auparavant par Dijon, désormais 17e grâce à une meilleure différence de buts (-10 contre -29). Le suspense s'est peut-être envolé au sommet du classement, mais pas en bas.

Ligue des champions
Le Real Madrid affrontera ce soir à partir de 19h45 son voisin de l’Atletico pour le compte de la demi-finale aller de la Ligue des champions.
Mercredi toujours à 19h45, ce sera au tour de Monaco d’accueillir la Juventus de Turin.

Mardi 2 Mai 2017

Lu 288 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés