Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ouverture à Bakou du Sommet des non-alignés avec la participation du Maroc


Libé
Vendredi 3 Mars 2023

Ouverture à Bakou du Sommet des non-alignés avec la participation du Maroc
Les travaux du Sommet du groupe de contact du Mouvement des non-alignés (MNA) se sont ouverts, jeudi à Bakou, avec la participation du Maroc.

La délégation marocaine, conduite par l'ambassadeur représentant permanent du Maroc auprès de l’ONU, Omar Hilale, comprend notamment, l'Ambassadeur du Maroc en Azerbaïdjan, Adil Embarch, le directeur des Nations Unies et Organisations Internationales au ministère des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des marocains résidant à l'étranger, Radouane El Husseini, et le Secrétaire Général du ministère de la Santé et de la protection Sociale, Abdelkrim Meziane Belfkih.

La cérémonie d'ouverture a été marquée par les discours du Président de l'Azerbaïdjan, Ilham Aliyev, du Président de la 77e Session de l'Assemblée générale des Nations Unies, Csaba Kőrösi, de la Directrice générale de l'Office des Nations Unies à Genève, Tatiana Valovaya, et du Directeur-Général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus.

Cette réunion des membres du MNA est un important événement international marqué par une forte représentation politique visant à apporter des solutions pratiques en vue d'une reprise globale au cours de la phase post-Covid, qui a marqué de profondes transformations économiques.

Il s’agit également d’un forum visant à faire avancer la création d’un organe de haut niveau des Nations Unies, en vue d’une réhabilitation globale et durable des pays au cours de la phase post-Covid et à proposer des recommandations efficaces pour surmonter cette phase.
L'Azerbaïdjan préside le MNA pour l'année 2023 à la demande des États membres, après la fin de son mandat pour la période (2019/2022).
Composé de 120 pays, le Mouvement des non alignés est considéré comme le deuxième plus grand rassemblement d'États après les Nations Unies.

Le Royaume du Maroc figure parmi les fondateurs de cet organe, qui vise à consacrer les principes énoncés lors de la Conférence de Bandung en 1955.

Bakou : Abdellah Alaoui (MAP)


Lu 31 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020











Flux RSS
p