Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Marrakech se prépare à accueillir la 20ème édition du Forum pharmaceutique international




La ville de Marrakech se prépare à accueillir les 5 et 6 juillet, plus de 3000 personnes pour participer aux travaux du Forum pharmaceutique international. Seront attendus, des représentants de plus de 25 pays : chercheurs, professeurs, médecins, pharmaciens, biologistes, industriels, distributeurs et professionnels de santé pour prendre part à cet événement dont la 20ème édition se déroule au Maroc. L’événement est organisé sous l’égide du ministère de la Santé et du Conseil national de l’Ordre des pharmaciens du Maroc.
Les invités en provenance du Maroc, d’Afrique, d’Europe, d’Asie et d’Amérique  participeront au côté de leurs homologues marocains tout le long  de ce forum international, qui se focalise cette année sur la sécurité et la qualité des produits de santé et de biologie médicale lors d’ateliers thématiques axés sur l’échange d’expertises,  le renforcement et le développement des compétences dans les secteurs de la santé et pharmaceutiques au niveau réglementaire; sans oublier les différents défis de la santé en Afrique et de l’importance de la prévention pour mieux faire face aux maladies, et le rôle prépondérant du pharmacien dans le système de santé. Le sujet des faux médicaments sera également abordé puisque le forum s’intéressera aux différentes méthodes pour contrer ce phénomène important en Afrique, et se penchera également sur le sujet de la mauvaise utilisation des antibiotiques.
Les différents intervenants traiteront également une thématique majeure, celle de la couverture médicale en Afrique. Le Docteur Hamza Guedira, président du Conseil national de l’Ordre des pharmaciens a insisté sur le fait que « l’organisation de la 20me édition du Forum pharmaceutique international est une étape importante et rappelle, à ce propos, que notre pays accueillera des spécialistes du domaine médical et pharmaceutique d’Afrique et de pays de la Francophonie, pour partager de nouvelles expériences avec les universitaires, responsables de laboratoires de contrôle médical, pharmaciens d’officine,  industriels et distributeurs, mais également auprès des biologistes, des pharmaciens d’hôpitaux, sans oublier les pharmaciens de cliniques. Cela entre dans le cadre de l’amélioration de l’accès aux soins de qualité au profit du citoyen marocain en particulier et africain en général. »
Le président du Conseil national de l’Ordre des pharmaciens a précisé que le « secteur pharmaceutique au niveau du continent africain souffre du fléau de la contrebande et des faux médicaments à grande échelle au niveau africain. Il a en outre rappelé que le circuit des médicaments au Maroc est entièrement sécurisé, mais qu’il faut rester vigilant et poursuivre les efforts consentis à ce sujet».
Le Docteur Hamza Guedira a également expliqué que «ce forum est également l’occasion de débattre du rôle majeur des pharmaciens d’officine  dans le suivi des patients atteints de maladies chroniques, et leur participation à la culture et à la conscience médicale et à l’échange d’expertises et d’expériences quant aux dispositifs médicaux stérilisés qui sont devenus un droit au sein des pharmacies »
Il a, par ailleurs, souligné que « de nombreux enjeux seront soumis au débat durant cet événement mondial, comme pour ce qui est du secteur des médicaments vétérinaires qui souffre bien souvent de contrebande, précisant que la sécurisation des circuits pharmaceutiques de manière générale, constitue un immense défi au cœur des préoccupations de tous les pays participants et que les différents axes soumis au débat abondent dans le sens de l’amélioration de la sécurité médicale et pharmaceutique. »
Cet évènement d’envergure internationale positionne le Maroc stratégiquement auprès des différents spécialistes du secteur médical en général et pharmaceutique plus spécifiquement, au vu du nombre de participants, de représentations des institutions de santé et organismes professionnels, à la tête de l’OMS.
Des recommandations de la plus haute importance sont attendues lors de cette édition, pour permettre de développer l’accès aux médicaments et plus précisément en Afrique, un continent qui souffre de nombreuses défaillances et qui fait face à de nombreux défis.
Plus de 3000 pharmaciens dont 600 pharmaciens africains, 80 exposants au côté d’autres représentations participent au Forum pharmaceutique international de Marrakech

Mercredi 3 Juillet 2019

Lu 869 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com