Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ligue des champions : Barça et Chelsea qualifiés

Atletico toujours en vie




 Barcelone et Chelsea ont gagné mercredi leur ticket pour les 8es de finale de la Ligue des champions, tandis que l'Atletico Madrid d'Antoine Griezmann est toujours en vie.
Le Barça de "Leo" Messi et Luis Suarez, et les "Blues" d'Eden Hazard et N'Golo Kanté rejoignent ceux qui étaient déjà qualifiés avant ce mercredi, soit Paris SG, Bayern Munich, Manchester City, Besiktas, Tottenham, et Real Madrid.
Tout ce beau monde connaîtra son menu pour la suite au tirage au sort des 8es le 11 décembre.
Longtemps Manchester United a cru se qualifier avec un nul à Bâle, mais Lang a marqué dans les dernières minutes pour les Suisses (1-0).
Jose Mourinho et Paul Pogba (premiers avec 12 points) devront attendre la dernière journée, le 5 décembre, pour tenter de s'octroyer un des deux tickets du groupe, face aux deux autres prétendants que sont Bâle et le CSKA Moscou (9 points chacun).
Dans l'autre match, le CSKA Moscou a donc battu Benfica 2-0. Le Benfica (0 point) est éliminé de toute compétition européenne.
Il y aura bien une finale à Munich le 5 décembre pour déterminer qui finira premier du groupe. Le Paris SG et le Bayern, qui étaient déjà tous deux qualifiés, ont en effet respectivement gagné contre le Celtic Glasgow (7-1) et Anderlecht (2-1).
Le Celtic aura au moins eu le mérite de marquer le premier but contre le PSG lors de cette saison en C1, à la 1ere minute par Dembélé. Evidemment, les Parisiens n'ont pas aimé et la foudre est tombée sur les Ecossais, avec la MCN: doublé de Neymar, doublé de Cavani et but de Mbappé. Verratti et Dani Alves ont complété la marque. Avec 24 buts marqués en phase de groupe, le PSG gagne un nouveau record qu'il peut encore améliorer à Munich.
Pour le 5 décembre, avantage PSG, 1er avec 15 points devant le Bayern, 2e avec 12 unités. Pour rappel, le premier de groupe est tête de série pour le tirage des 8es et doit donc hériter d'un adversaire - a priori - aisé.
Le 5 décembre, il y aura aussi une "petite finale" pour la place de repêchage. Avantage Celtic, avec 3 points d'avance sur Anderlecht (0 point) et un match aller remporté 3-0 (c'est la différence particulière entre deux équipes qui prévaut en cas d'égalité).
Ouf! L'Atletico Madrid, finaliste de la Ligue des champions en 2014 et 2016, a encore une carte à jouer! Ce sera le 5 décembre à Londres face à Chelsea, déjà qualifié. Le problème pour Antoine Griezmann est que le match ne sera pas sans enjeu pour les "Blues": ils doivent assurer leur première place. Car dans ce groupe à suspense, l'AS Rome est encore en course et peut contester aux Londoniens la pole position.
"L'Atleti" peut dire merci à ses Français, ses "2G", Griezmann et Gameiro, les deux buteurs à Madrid face à l'AS Rome (2-0).
De son côté, Chelsea, pour se qualifier, n'a pas fait de détail face à Qarabag, avec Willian impliqué sur tous les buts (4-0): un doublé inscrit et deux penalties obtenus (et convertis par Hazard et Fabregas).
Il a donc suffi d'un nul sans but (0-0) au Barça pour se qualifier, avec un Messi sur le banc au coup d'envoi! Une stratégie défensive payante.
Le deuxième billet pour les 8es de finale se jouera donc le 5 décembre entre la Juventus et le Sporting Lisbonne, qui a battu l'Olympiakos 3-1. Les Grecs sont éliminés de toute compétition européenne.

Le carton de Carvajal

L'arrière droit du Real Madrid Dani Carvajal a-t-il délibérément reçu un carton jaune mardi en Ligue des champions pour éviter d'être suspendu en 8e de finale ? L'UEFA a ouvert une instruction sur son cas mercredi et se prononcera le 7 décembre.
Carvajal, automatiquement suspendu lors du dernier match de poule, pourrait écoper de deux matches de suspension supplémentaires en cas de sanction.
L'UEFA le soupçonne d'avoir récolté un carton jaune volontairement alors qu'il était sous la menace d'une suspension, afin de remettre son compteur à zéro avant les phases finales en ne manquant qu'un simple match de poule sans enjeu.
Mardi contre l'APOEL Nicosie, le joueur a mis une vingtaine de secondes à remettre le ballon en jeu et a reçu un carton jaune pour gain de temps.
La victoire était pourtant acquise pour les Madrilènes (6-0). Ce n'est pas la première fois que le Real Madrid est cité par l'UEFA sur ce type de dossiers. En 2010, Xabi Alonso et Sergio Ramos avaient été poursuivis pour le même type d'actes. Ils n'avaient pas été suspendus, mais avaient dû s'acquitter d'une amende.

Vendredi 24 Novembre 2017

Lu 619 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










Mots Croisés