Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les investisseurs australiens invités à saisir les opportunités économiques au Maroc

Le potentiel économique des deux pays reste inexploité




L’ambassadeur du Maroc en Australie, Karim Medrek, a invité, récemment à Perth (sud-ouest de l’Australie), les investisseurs australiens à saisir les opportunités économiques offertes par le Royaume.
Vu les excellentes relations bilatérales entre Rabat et Canberra, le potentiel économique des deux pays reste inexploité”, a souligné l’ambassadeur dans une allocution au Forum Femmes et Leadership 2018, tenu à la Chambre de commerce et d’industrie de l’Australie occidentale, dans le cadre de l’Australia-Africa Week (27 août-1er septembre).
Le Maroc n’est pas seulement un marché important, mais il est également une passerelle commerciale par excellence vers l’Afrique, ainsi qu’un pont de l’Afrique vers l’Europe, a relevé l’ambassadeur.
A cet égard, rapporte la MAP, M.Medrek a appelé à opter pour un modèle d’entreprise plus durable dans le commerce des produits phosphatés, en vue de promouvoir sa durabilité et de garantir un bénéfice partagé à la fois pour le secteur agricole australien et les exportateurs marocains.
Dans le même ordre d’idées, il a souligné que les deux pays sont appelés à s’intéresser à d’autres domaines prometteurs de la coopération économique, tels que les énergies renouvelables, la gestion de l’eau, le secteur oléicole, l’huile d’argan, les produits de la mer, etc.
“Le Maroc ambitionne d’approfondir et d’étendre cette coopération au-delà du commerce et de l’exploitation minière, en établissant des partenariats innovants dans différents domaines”, a-t-il fait savoir.
M. Medrek a, par ailleurs, mis en avant les avancées économiques du Royaume dans différents secteurs, notant que cet essor économique peut être attribué en grande partie au boom des exportations et des investissements, mais également au rôle des ressources humaines, notamment les femmes qui jouent un rôle de premier plan dans la croissance économique du pays.
L’ambassadeur a tenu à préciser que les industries se développent rapidement au Maroc, ce qui a permis au pays d’occuper  une position de choix parmi les principales économies africaines, ajoutant que l’agriculture et le secteur des services contribuent de manière significative à la croissance économique.
Et de rappeler que sous la direction éclairée de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, des réformes économiques majeures ont été mises en œuvre, grâce à des stratégies sectorielles innovantes telles que les plans d’”accélération industrielle” pour l’industrie, “Maroc Vert” pour l’agriculture et “Maroc Export” pour la promotion des exportations.
M. Medrek n’a pas manqué de souligner que grâce aux réformes économiques engagées, à la proximité géographique des principaux partenaires et aux accords de libre-échange signés avec différents pays et groupements, le Royaume s’est positionné comme un acteur économique clé dans la région.
A cet égard, l’ambassadeur a mis en relief le modèle marocain de la coopération Sud-Sud, qui accorde une grande importance à l’échange de savoir-faire et de compétences dans divers domaines.
Ce modèle permet au Royaume de jouer un rôle majeur dans la région grâce à des investissements importants de son secteur privé, a noté l’ambassadeur, rappelant que des entreprises marocaines opèrent dans plus de 28 pays d’Afrique, partageant leur savoir-faire et expertise avec leurs homologues africains dans de nombreux domaines à travers des projets innovants.
Pour leur part, les autres intervenants ont évoqué la nécessité d’étendre le commerce de l’Australie avec l’Afrique au-delà de l’exploitation minière, soulignant que l’Afrique, avec sa population jeune, sa richesse et ses ressources, offre d’énormes potentialités de commerce et d’investissement.
Cependant, il existe des obstacles à surmonter, notamment en ce qui concerne la lutte contre la corruption, les restrictions à l’investissement et les barrières tarifaires, ont-ils relevé.
Lors de cet événement, le Maroc a pris part aux différents panels et activités, notamment à travers la participation de l’Office chérifien des phosphates (OCP), qui a aménagé un stand offrant aux visiteurs l’opportunité de s’informer sur les différents produits de ce leader mondial en matière de phosphates.
Outre le volet économique, le Maroc a participé à plusieurs évènements à caractère culturel, notamment par la projection du film “Apatride” de Narjis Nejjar et l’organisation d’un défilé de mode pour mettre en avant les habits traditionnels du Maroc.
L’Australia-Africa Week, qui rassemble plusieurs acteurs de l’industrie minière et de l’économie venus discuter de questions pertinentes pour les opportunités de croissance et d’investissement, a connu la participation de plusieurs responsables australiens et africains, notamment le vice-ministre australien du Commerce, de l’Investissement et du Tourisme, Mark Coulton, la directrice de la Division Moyen-Orient et Afrique au ministère australien des Affaires étrangères, HK Yu, ainsi que des ministres africains, des représentants de l’Union africaine, des ambassadeurs africains accrédités en Australie et leurs homologues accrédités en Afrique.
Organisée autour de la conférence Africa Down Under (ADU) depuis 2002, l’Australia-Afrcia Week a pour objectif de mettre en avant les investissements et les intérêts émergents pour un éventuel partenariat dans le secteur des mines et de l’éducation.
L’Afrique est le plus grand marché d’investissement de l’industrie extractive australienne, avec plus de 200 sociétés australiennes opérant dans le continent pour un investissement estimé à 30 milliards de dollars.

Mardi 4 Septembre 2018

Lu 746 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés