Libération




Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les écoles de la deuxième chance ouvrent leurs portes à Chichaoua




Les écoles de la deuxième chance ouvrent leurs portes à Chichaoua
Le coup d'envoi de la rentrée pédagogique de l'éducation non formelle et des écoles de la deuxième chance-nouvelle génération, au titre de l'année scolaire 2020-2021, a été donné vendredi à Imintanoute, dans la province de Chichaoua. Le coup d'envoi de cette nouvelle année scolaire, placée sous le thème "L'école de la deuxième chance, une offre éducative inclusive et renouvelée au cœur de l'école de l'équité et de la citoyenneté", a été donné par le directeur provincial de l'Education nationale, Abderrahmane El Goumri, à l'école de la deuxième chancenouvelle génération "Ibn Al Haytam" à Imintanoute, dans le strict respect du protocole sanitaire et des mesures préventives en vigueur. La création de cette école est le fruit de la convention de partenariat et de coopération conclue entre la direction provinciale et l'Association "Nawat" pour la femme et l'enfant, en vue de favoriser la qualification pédagogique des jeunes non scolarisés et de les accompagner afin de réussir leur orientation et leur insertion socioprofessionnelle. A cette occasion, Abderrahmane El Goumri, qui a rencontré plusieurs bénéficiaires (filles et garçons), a salué les grands efforts déployés par le ministère de tutelle, l'Académie régionale de l'éducation et de la formation de MarrakechSafi et les associations partenaires, pour tirer vers le haut la qualité de l'éducation non formelle, à travers l'actualisation des curricula pédagogiques, la mise en place d'unités de formation et de qualification dans les centres d'éducation non formellenouvelle génération et le renforcement des capacités des intervenants. A rappeler que les programmes d'éducation non formelle ont accueilli, au titre de l'année scolaire 2019-2020, près de 72.582 apprenants (filles et garçons), dont 7.500 au sein des écoles de la deuxième chance-nouvelle génération, selon le ministère de l'Education nationale, qui a noté qu'un réseau de 44 écoles de la deuxième chance-nouvelle génération a été créé dans le cadre de l'exécution des engagements du ministère.

Libé
Lundi 19 Octobre 2020

Lu 248 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 26 Novembre 2020 - 17:13 Trois cliniques sanctionnées