Libération




Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les Etats-Unis saluent le leadership de S.M le Roi dans les questions d’intérêt commun


David Schenker met en exergue le soutien continu du Royaume aux efforts onusiens en Libye



Les Etats-Unis saluent le leadership continu et précieux de SM le Roi Mohammed VI dans les questions d'intérêt commun telles que la paix au Moyen-Orient, ainsi que la stabilité, la sécurité et le développement dans cette région et sur l'ensemble du continent africain, a affirmé, lundi à Rabat, le secrétaire d'Etat adjoint américain aux Affaires du Proche-Orient, David Schenker. Le Royaume est un "partenaire étroit" des Etats-Unis dans un ensemble de questions liées à la sécurité, sachant qu'il participe chaque année à plus de 100 opérations militaires américaines dont l'opération "African Lion", a souligné David Schenker dans une déclaration à la presse à l'issue de sa rencontre avec le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Nasser Bourita. Dans le cadre de sa visite récente dans le Royaume, le secrétaire américain à la Défense Mark Esper avait signé une feuille de route décennale (2020-2030) de coopération militaire bilatérale, qui constitue un "symbole de notre coopération stratégique à long terme", a-t-il poursuivi. A ce titre, David Schenker a rappelé que le Maroc est le seul pays africain à être associé aux Etats-Unis dans le cadre d'un accord de libre-échange, précisant que le Royaume, porte d'entrée au continent, abrite plus de 150 sociétés américaines qui offrent d'importantes opportunités d'emploi. Les deux pays vont célébrer l'année prochaine le 15ème anniversaire de l'entrée en vigueur de cet accord qui a contribué à l'intensification des échanges bilatéraux, a-t-il enchaîné. Les deux pays fêteront également, l'année prochaine, le 200ème anniversaire de l'amitié maroco-américaine et commémoreront le deuxième centenaire de la Légation américaine à Tanger qui demeure le plus ancien bâtiment diplomatique américain au monde, a fait savoir le responsable américain qui était accompagné par l'ambassadeur des Etats-Unis au Royaume du Maroc, David T. Fischer. Il a souligné que ses entretiens avec Nasser Bourita étaient une occasion d'examiner les moyens en faveur du renforcement du "partenariat stratégique" entre les deux pays, déjà ancré sous la conduite de SM le Roi Mohammed VI, notant que les deux pays œuvrent de concert pour faire face à la pandémie du coronavirus (Covid-19). A cet égard, il a rappelé que le gouvernement américain a fourni au Maroc une aide de plusieurs millions de dollars pour soutenir ses efforts dans la lutte contre la pandémie, notamment à travers l'assistance des systèmes de laboratoires, l'amélioration de la détection et de la surveillance des cas atteints de la Covid-19 et l'assistance des experts techniques. David Schenker a, par ailleurs, informé que dans le cadre de l'engagement de long-terme des Etats-Unis envers le Maroc, il sera procédé à la construction de l'un des édifices diplomatiques les plus modernes, à savoir un nouveau consulat général à Casablanca d'un budget de 312 millions de dollars, qui "incarne une autre réalisation dans l'histoire de notre amitié ancestrale qui sera davantage ancrée dans le futur". Il a aussi affirmé que les Etats-Unis d'Amérique apprécient le soutien continu du Maroc aux efforts de l’ONU en Libye. Dans une déclaration à la presse à l’issue de ses entretiens avec le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Nasser Bourita, David Schenker a indiqué que son pays s’attend à des résultats positifs du dialogue inter-libyen, mené sous les auspices de l’ONU en vue de former un nouveau gouvernement de transition et d’ouvrir la voie à la tenue des élections. Les Etats-Unis soutiennent avec force le dialogue politique inter-libyen, facilité par l’ONU en tant que moyen pour parvenir à une solution politique globale négociée au conflit libyen, a-t-il relevé. Le responsable américain a, par ailleurs, salué la "générosité" du Royaume à travers la mise en place d’un hôpital de campagne à Beyrouth dont les prestations ont bénéficié à plus de 50.000 Libanais, suite à l’explosion survenue en août dernier à la capitale libanaise. Reflet d'une alliance solide et ancienne, le partenariat stratégique entre le Maroc et les Etats-Unis englobe une multitude de volets diplomatique, de défense et économique, ainsi que les échanges culturels et humains. Plusieurs instruments ont été mis en place par les deux parties pour permettre à ce partenariat de déployer son plein potentiel, notamment le Dialogue stratégique, le Conseil consultatif de défense, l’accord de libre-échange, outre les deux compacts du Millenium Challenge.

Libé
Mardi 20 Octobre 2020

Lu 313 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.