Libération





Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le titre mondial de Soufiane El Bakkali

Une nouvelle couronne qui redore le blason de l'athlétisme national en 2022


Libé
Vendredi 23 Décembre 2022

La victoire d’El Bakkali avec un chrono de 8:25:13, lui a permis de mettre fin à une série de 7 titres mondiaux consécutifs des Kényans

Le titre mondial de Soufiane El Bakkali
Le titre mondial de l’athlète marocain Soufiane El Bakkali au concours du 3.000 m steeple des championnats du monde, tenus en juillet dernier à Eugène aux Etats-Unis, aura été le point lumineux d’une année mi-figue mi-raisin pour l’athlétisme national, qui s’est quand même distingué dans plusieurs compétitions régionales et internationales.

El Bakkali, champion olympique du 3.000 m steeple à Tokyo, a brisé la domination kényane sur la discipline et inscrit son nom en lettres d’or sur la liste des vainqueurs de l’épreuve.

Du haut de ses 26 ans, Soufiane El Bakkali est incontestablement le porte flambeau de l’athlétisme marocain ces dernières années. Il a été d’ailleurs le seul à se hisser sur le podium aux Mondiaux d’Eugène, tout comme aux derniers JO de Tokyo, où les autres disciplines ont fait profil bas.

La victoire d’El Bakkali, avec un chrono de 8:25:13, lui a permis de mettre fin à une série de 7 titres mondiaux consécutifs des Kényans, dont les deux derniers sont à mettre à l’actif de Conselsus Kipruto. L’Ethiopien Lamecha Girma (8:26:01) s’est contenté de l’argent, alors que Kipruto (8:27:92) avait terminé sur la troisième marche du podium.

C’est la première fois depuis 1991 que le Kenya est absent des deux premières marches. C’était également la première médaille d’or marocaine dans les Mondiaux d’athlétisme, depuis le sacre de Jaouad Gharib au marathon à l’occasion de l’édition de Helsinki-2005.
El Bakkali est en plus le seul marocain à être monté sur le podium des Mondiaux de 2017 à Londres (argent), puis de 2019 à Doha (bronze).

En revanche, les autres athlètes engagés aux Mondiaux d’Eugène n’ont pas réussi à s’illustrer, faute d’expérience mais aussi en raison du niveau élevé des athlètes engagés.

 En juin dernier, à Rabat, El Bakkali avait réussi à remporter le duel au sommet sur la même distance face à son rival éthiopien Girma, à l’occasion du Meeting international Mohammed VI d’athlétisme, 4è étape de la Ligue de diamant, qui a fait son retour après deux ans d’absence en raison du Covid-19.

Cerise sur le gâteau, le champion olympique et du monde marocain avait signé la Meilleure performance mondiale (MPM) de la saison en 7min 58sec 28/100è, lors de cette étape placée sous le Haut Patronage de S.M le Roi Mohammed VI.

El Bakkali a fait d’une pierre deux coups, en battant également le record du meeting, qui appartenait au Kényan Conseslus Kipruto (8:02.77). Ce chrono résistait depuis le 22 mai 2016.
Et pour clore en apothéose une saison du moins prospère, Soufiane El Bakkali, invaincu lors de l’année 2022, a figuré dans le Top 5 de la liste finale des athlètes retenus pour les World Athletics Awards 2022.

Il a ainsi remporté la finale du 3000 m steeple au meeting de Zurich (Suisse), comptant pour la Diamond League, confirmant son hégémonie sur l’épreuve, en devançant l’Ethiopien Getnet Wale et le Kényan Abraham Kibiwot. Lors des 5èmes Jeux de la solidarité islamique, organisés du 9 au 18 août à Konya, en Turquie, les athlètes marocains ont réussi à s’illustrer cette fois-ci en récoltant une moisson de 14 médailles (4 en or, 3 en argent et 7 en bronze).

Le métal précieux avait été glané par Abderrafia Bouassel au 3000 m steeple, Noura Ennadi au 400 m haies, Abdellatif Sadiki au 1500 m et l’équipe nationale 4 × 400 m relais hommes.

Quant aux 19èmes Jeux méditerranéens (Oran-2022), tenus du 25 juin au 05 juillet, l’équipe nationale d’athlétisme, généralement formée de jeunes talents, a remporté deux médailles d’or, grâce à Mohcine Outalha (semi-marathon) et Soufiyan Bouqantar (5.000 m).

A cela s’ajoute la médaille de bronze remportée par Salaheddine Ben Yazide au concours du 3000 m steeple, comptant pour les championnats du monde U20 à Cali en Colombie (1-6 août), outre une participation plus qu’honorable au 22è championnat d'Afrique à l'Ile Maurice (8-12 juin 2022), marquée par une 16è place du Royaume au tableau des médailles. Les athlètes marocains y avaient remporté 1 médaille d’or, 2 en argent et 3 en bronze.

Sur le plan national, l'athlète éthiopien Bonsa Dida et la Marocaine Fatima Ezzahra Gardadia avaient remporté, le 15 mai, la 32e édition du Marathon international de Marrakech.

Bonsa Dida avait devancé le Marocain Samir Jouaher et l’Ethiopien Endeshaw Negesse Shumi.
L’épreuve du marathon dames a été dominée par les athlètes marocaines, qui ont remporté les trois premières places.

De son côté, le marathon international de Casablanca a fait son retour après l’arrêt imposé par la pandémie. L'athlète marocain Samir Jaouher avait remporté, le 30 octobre dernier, l'épreuve reine de la 13e édition de ce marathon suivi de ses compatriotes Mustapha Heddadi et Omar Chitachen.

Chez les dames, la victoire est revenue à la Kényane Jane Moraa Quizad, qui avait devancé la Marocaine Keltoum Bouaasriya et la Kényane Chelangate Sang.

En définitive, les jeunes athlètes marocains engagés dans les différentes compétitions nationales et internationales tenues cette année ont gagné davantage d’expérience et pu rivaliser avec les meilleurs athlètes du monde en vue des prochaines échéances, à leur tête les Mondiaux de Budapest en 2023 et les Jeux olympiques prévus en 2024 à Paris.

Par Rachid Maboudi (MAP)


Lu 4906 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS