Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le joli triplé de Cristiano Ronaldo


Barcelone se contente du strict minimum



Trois buts pour rebondir: chassant ses doutes, Cristiano Ronaldo a signé un triplé samedi contre Alaves (4-1) pour accroître l'avance du Real Madrid en tête du Championnat d'Espagne, où l'équipe de Zinédine Zidane devance désormais Barcelone, vainqueur a minima de Grenade (1-0).
Rien n'a été simple pour les équipes de haut du tableau, bousculées lors de cette 10e journée. Certes, la victoire a souri au Real, au Barça et à l'Atletico Madrid, tombeur de Malaga (4-2) avec un doublé de Kevin Gameiro. Mais le Séville FC, lui, a perdu sa deuxième place après un nul frustrant à Gijon (1-1).
Au classement, le Real (1er, 24 pts) en profite pour augmenter légèrement l'écart avec son premier poursuivant, désormais relégué à deux longueurs. Derrière le FC Barcelone (22 pts), suivent l'Atletico (21 pts) et Séville (21 pts).
Grand artisan de la victoire merengue, Ronaldo a enfin retrouvé le chemin du but après plusieurs prestations frustrantes: buteur sur un penalty sévère (17e) puis une frappe déviée (33e), le Portugais a ensuite scellé un coup du chapeau (88e) et peut-être enfin lancé sa saison.
"CR7" s'est même permis le luxe de rater un second penalty (79e) qu'il avait provoqué. L'attaquant madrilène Alvaro Morata a lui aussi marqué (84e), alors qu'Alaves avait ouvert le score par Deyverson (7e).
"On va toujours réclamer des buts à Cristiano, mais je l'ai trouvé très bon à tous les niveaux. Qu'il continue ainsi", a commenté Zidane en conférence de presse après ce match compliqué marqué par la blessure du Portugais Pepe (24e).
Du côté du Barça, les choses ont également été difficiles puisque le club catalan, pas très inspiré, s'est longtemps heurté au mur défensif dressé par la lanterne rouge Grenade.
"Cela n'a pas été un match brillant de notre part, mais c'est normal face à une équipe bien ordonnée, bien repliée", a reconnu l'entraîneur barcelonais Luis Enrique, rapporte l’AFP.
Et il a fallu attendre une percée de Lionel Messi pour que le match se décante: Neymar a frappé sur le poteau et Rafinha, qui avait suivi, a ouvert le score d'un joli retourné acrobatique (48e).
Cette victoire à l'économie suffit au club catalan pour préparer sans heurts son déplacement sur la pelouse de Manchester City mardi en Ligue des champions.
Bref, jouer à domicile ne garantit pas un succès aisé, comme a pu également le constater l'Atletico, réduit à 10 contre 11 pendant près d'une demi-heure devant Malaga.
Le club "colchonero" avait pourtant rapidement marqué avec le Belge Yannick Carrasco (7e) puis Gameiro, auteur de son premier doublé sous le maillot "colchonero" (24e, 44e). Son compatriote Antoine Griezmann, lui, a signé deux passes décisives.
Mais Malaga a réduit deux fois le score grâce à un coup franc direct de Sandro Ramirez (31e) puis une tête sur corner d'Ignacio Camacho (64e).
Et après l'exclusion du défenseur Stefan Savic pour un second carton jaune (60e) l'Atletico a tremblé jusqu'à ce que Carrasco ne mette son équipe à l'abri au bout d'une folle chevauchée (86e). L'Uruguayen Chory Castro a été exclu en fin de match côté andalou (88e).
"Cela a été un match difficile, mais nous avons lutté jusqu'au bout et nous avons fini par marquer", a résumé Gameiro.
Finalement, la mauvaise opération de la journée est pour le Séville FC, dominateur mais trop maladroit sur le terrain du Sporting Gijon.
Dans un match débridé, les Sévillans avaient ouvert le score grâce à l'Argentin Luciano Vietto (4e). Mais les Asturiens ont réagi sur une jolie volée de Moi Gomez (20e) et ils ont été sauvés deux fois par leurs montants (21e, 59e).
Pour ne rien arranger, le club andalou a perdu sur blessure Samir Nasri (cuisse), de mauvais augure avant de recevoir Barcelone le week-end prochain pour un choc au sommet de la Liga.

Libé
Lundi 31 Octobre 2016

Lu 626 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés