Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le WAC peine à s’imposer en championnat national

Fertout remplace Benchikha aux commandes du MAT




 La huitième journée du championnat national de football, Botola Maroc Telecom D1, dont les débats ont eu lieu en fin de semaine, aurait été fatale à deux entraîneurs, en l’occurrence Abdelhak Benchikha et Badou Zaki devant être débarqué bien avant la fin du premier tiers du concours.
Pour le technicien algérien, c’est officiel. Benchikha a présenté samedi sa démission au bureau dirigeant du MAT suite à la sixième défaite du club cette saison devant le CRA par 2 à 0. Une défaite qui a précipité le départ d’Abdelhak Benchikha appelé à la rescousse après la séparation du club avec Fouad Sahabi qui, apparemment, avait le flair et avait compris que la situation sera compliquée pour le MAT cette saison.
D’ailleurs après huit manches, le Moghreb de Tétouan, coaché désormais par Youssef Fertout, ne compte aucune victoire contre un nul et six défaites, ce qui lui vaut d’occuper le fauteuil de cancre de service avec un tout petit point, derrière le WAC qui peine encore à pouvoir s’imposer.
En accueillant à huis clos, dimanche au Complexe Moulay Abdellah à Rabat, le RAC, d’aucuns ne donnaient pas cher de la peau du promu et voyaient le Wydad signer son premier succès après une défaite d’entrée devant le FUS et deux nuls de rang face à l’AS FAR et au RCOZ. Un scénario qui n’a pu prendre forme et le Racing, accrocheur, est en droit de se targuer de sa bonne opération en décrochant le nul blanc n’arrangeant point les affaires des Rouges qui affronteront ce mercredi le DHJ pour le compte de la mise à jour (4è journée) du calendrier.
Comme précité, si pour Abdelhak Benchikha, le divorce est consommé, pour Badou Zaki, la séparation est plus qu’imminente et elle devait avoir lieu hier après la rencontre du concerné avec le président du club.
A rappeler que l’IRT avait cédé le pas vendredi à Safi face à l’OCS (2-0), club qui, à la surprise générale, partage la pole position (13 pts) avec le HUSA accroché, dimanche à domicile, par l’AS FAR dans un match à rebondissements. Les Soussis qui menaient par 2 à 0 n’ont pas vu venir les Militaires qui n’ont rien lâché pour décrocher un nul amplement mérité.
Dans le derby du Tadla, le RCOZ a stoppé la bonne marche de l’OCK, scellant les débats de cette confrontation sur la marque de 1 à 0. Les hommes de Bakkari ont assuré l’essentiel pour se hisser au troisième poste aux côtés de l’AS FAR (12 pts), contrairement aux Khouriguis qui chutent au 10ème rang avec un total de 9 points.
Enfin, le match qui a mis aux prises le CAK avec le KACM s’est achevé sur une issue de parité (0-0), sachant que cette journée a été amputée de deux rencontres, FUS-RCA prévu ce jeudi et DHJ-RSB non encore programmé.
Ces deux matches ont été ajournés en raison de l’engagement du Raja et du DHJ en finale de la Coupe du Trône, rencontre sanctionnée par un huitième sacre des Verts après recours aux tirs au but (1-1, 3 -1 aux t-a-b).

 

Mohamed Bouarab
Mardi 21 Novembre 2017

Lu 862 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés