Libération


Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Maroc campe en milieu de tableau des pays où il fait bon entreprendre

Le Royaume classé 70ème sur 137 pays étudiés, selon l’Indice mondial de l'entrepreneuriat 2017




Les Etats-Unis, la Suisse, le Canada, la Suède et le Danemark figurent en tête de liste des pays où il fait bon entreprendre en 2017, selon le Global entrepreneurship index (Indice mondial de l'entrepreneuriat).
L’Islande, l’Australie, le Royaume-Uni, l’Irlande et les Pays-Bas complètent le top10 de ce classement réalisé par le Global Entrepreneurship and Development Institut (GEDI).
Selon cette étude publiée récemment par cet institut de recherche économique, le Maroc a gagné 8 places dans le classement 2017 des pays favorisant l’entrepreneuriat. Ce qui le hisse à la 70èmeplace sur 137 pays étudiés à l’échelle mondiale avec un score de 25,7. Pour rappel, le Royaume était classé 78ème dans le classement de l’année 2016.
A l'échelle africaine, le Maroc occupe la 5ème position devant l’Algérie (73ème, 24,7), le Gabon (75ème, 24,6), l’Egypte (81ème, 22,7), le Ghana (86ème, 22) et le Swaziland (88ème, 21,8). Il est devancé par la Tunisie (42ème, 40,5), qui figure en tête de liste des pays africains où il fait bon entreprendre en 2017, le Botswana (52ème, 34,4), l’Afrique du Sud (55ème, 32,6) et la Namibie (60ème, 30,7) que l’institut place en tête de liste des pays africains où il fait bon entreprendre.
Le Burkina Faso (132ème, 11,9), la Mauritanie (134ème, 11,6), la Sierra Leone (135ème, 11,4), le  Burundi (136ème, 11,4) et le Tchad (137ème, 8,8) ferment le bas du tableau au niveau du continent.
Dans ce nouveau classement, on notera que trois pays africains ont enregistré les plus fortes progressions comparativement au précédent rapport. Il s’agit de la Tunisie qui a progressé de +20 places en l’espace d’une année, du Ghana a grimpé de +13 places alors que le Gabon a gagné +11 places.
En revanche, la Libye (104ème, 19,2) et le Nigeria (100ème, 19,9) ont enregistré les plus forts reculs, en perdant respectivement 25 et 14 places au classement général.
« L'Indice mondial de l'entrepreneuriat est un indice annuel qui mesure la santé des écosystèmes entrepreneuriaux dans 137 pays. Il classe ensuite les performances de ces derniers les uns contre les autres », souligne l’institut sur son site.
Il est à souligner que l’Indice mondial de l'entrepreneuriat est établi en prenant en considération plusieurs critères dont la perception de l'entrepreneuriat par la société, le niveau du risque, la qualité de l’éducation, les compétences en matière de création de start-up.
A noter que d’autres critères tels que le niveau d’usage d’Internet, le niveau de corruption, la liberté économique et la profondeur du marché des capitaux sont combinés pour déterminer le classement final.

Alain Bouithy
Vendredi 18 Novembre 2016

Lu 1410 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.