Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le FUS à Freetown pour franchir le cap de FC Johansens


L’IRT et le MAS décidés à réussir leur entame africaine



Moins d’une semaine après la finale de la CAN, la compétition continentale au niveau des clubs prend le relais ce week-end avec au programme le tour préliminaire de la Ligue des champions et de la Coupe de la CAF. Trois clubs marocains effectueront leur entrée en lice, FUS en C1, IRT et MAS en C2 alors que le Wydad demi-finaliste la saison écoulée de la Champions League est exempt à ce stade de la compétition. Le FUS sera à l’épreuve ce samedi à partir de 16h30 de la formation sierra léonaise FC Johansens, rencontre qui aura pour cadre le Siaka Stevens Stadium à Freetown et comme arbitre le Mauritanien Babacar Sarr qui sera secondé par ses compatriotes Cheikh Mamadou Et Boubou Cheikhna Demba. Pour ce tour de chauffe, le FUS, aura affaire à un adversaire inconnu du circuit, ayant vu le jour en 2004 et qui ne compte qu’une seule participation africaine enCoupe de laCAF en 2013. Sur le papier, FC Johansens reste largement dansles cordes de l’équipe rbatie maisil faut tout de même se méfier de cette équipe de la ville de Freetown qui ne manquera certainement pas de jouer à fond ses chances avec pour ambition légitime : renverser la donne. Le FUS aguerri sait à quoi il s’attend, à commencer par le coach du club Walid Regragui qui avait indiqué qu’il n’ y a pas de petit club en Ligue des champions et qu’ilfaut batailler dur pour arracher un résultat probant qui aidera l’équipe à aborder le match retour dans de bonnes dispositions. Sur les lieux depuis jeudi dernier, le Fath, privé des services de Mandao et Boulhroud blessés, a disposé d’un peu plus de 48 heures pour s’acclimater, demême que pour peaufinerles ultimes réglages, deux séances d’entraînement ont été programmées par le staff technique. En Coupe de la CAF, l’IRT fera ses premiers pas et ses débuts seront du côté de Niamey où il aura à se mesurer samedi à 15 heures à l’équipe de l’AS Douanes du Niger. Apparemment, pour leur baptême africain, les Tangérois n’ont pas été trop gâtés par le tirage au sort en héritant d’un habitué de l’épreuve qui, de par le passé, avait déjà affronté des clubsmarocains. Il est vrai que l’IRT est un néophyte,sauf qu’il compte danssesrangs certains éléments chevronnés qui connaissent le déroulement des matches africains, en plus d’un coach, AbdelhakBenchikha, pour qui la compétition continentale n’a pas de secret. Des atouts majeurs qui peuvent servir l’IRT danssa virée nigérienne,sachant que le club ne souffrira, en principe, d’aucune absence de joueurs. A noter que ce match sera sifflé par un trio d’arbitrage ivoirien conduit par Abou Coulibaly assisté par Kouame Gabriel Kanagah et Moussa Bayere. Contrairement au FUS et à l’IRT, le MAS se produira à domicile où il aura à accueillir égalementsamedi à 19 heures auComplexe sportif de Fèsles Congolais du Club Athlétique Renaissance Aiglons (CARA). Les Fassis retrouvent donc une compétition dont ils gardent un excellent souvenir après avoir décroché le trophée de cette épreuve en 2011. Six ans plus tard, les voilà de retour sur la scène africaine tout en étant des abonnés de la D2 marocaine. Une situation qui ne devrait pasles empêcher d’aspirer à aller le plus loin possible dans ce concourstout en envisageant le comeback à la cour des grands du football national. Pour ce match d’entrée, qui sera arbitré par des referees égyptiens avec Mustapha Bessiouni au centre, Samir Jamal etAhmedTaoufik comme juges de ligne, la présence du public est vivement souhaitée. Le MAS est sommé d’assurer en vue d’un retour à Brazaville qui ne sera pas de tout repos.

Mohamed Bouarab
Vendredi 10 Février 2017

Lu 422 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés