Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le CVE lance un nouveau produit de garantie en soutien à la promotion immobilière




Le Comité de veille économique (CVE), réuni lundi à Rabat, a décidé de mettre en place un nouveau produit de garantie baptisé "Damane Relance Promotion Immobilière", en vue d'accompagner les entreprises de promotion immobilière sévèrement touchées par la crise sanitaire de Covid-19. Nouvelle variante du produit "Damane Relance", ce produit de garantie permettra d'accompagner cette catégorie d'entreprises qui répondent aux critères d’éligibilité définis à cet effet, en leur offrant des garanties de crédits de moyen et long termes destinés à couvrir les besoins de financement pour l'achèvement de leurs projets immobiliers. Le crédit garanti par ce nouveau produit, plafonné à 50 millions de dirhams par projet, est ouvert aussi bien aux projets ayant déjà bénéficié d’un crédit de promotion immobilière qu’à ceux ayant fait appel uniquement à de l’autofinancement, rapporte la MAP. Dans une déclaration à la presse, le ministre de l'Economie, des Finances et de la Réforme de l'administration, Mohamed Benchaâboun, a indiqué que la réunion du CVE a constitué une occasion de se pencher sur un produitspécifique concernant la garantie pour la promotion immobilière et qui a été exclue des premiers projets eu égard à la spécificité du secteur. "Nous nous sommes mis d'accord avec les opérateurs économiques et le Groupement professionnel des banques du Maroc pour finaliser un produit qui permettrait, nous l'espérons, de donner une nouvelle impulsion au secteur et de créer des opportunités d'emploi au profit des citoyens", a souligné le ministre. En effet, la 10ème réunion de travail du CVE a été l'occasion de s’atteler sur les mesures déployées dans le cadre de l’opérationnalisation du Pacte pour la relance économique et l'emploi, conclu lors de la 9ème réunion du comité, et d'examiner l’opportunité de l’extension de ces mesures en faveur de certaines branches d’activités fortement affectées par la crise du Covid-19. S’agissant des mesures de soutien en faveur des secteurs productifs déployées pour accompagner la reprise de leurs activités, le CVE observe avec satisfaction la dynamique qui s’est installée depuis la mise en place de produits de garantie, en l’occurrence "Damane Relance" et "Relance TPE". Par ailleurs, le comité a examiné de près l’évolution de la situation économique et financière du Maroc, en s’appuyant sur les derniers indicateurs conjoncturels disponibles. Ainsi, le comité note que cet examen laisse entrevoir "une forte atténuation des effets récessifs" induits par la pandémie du Covid-19 au cours du troisième trimestre de l’année en cours (-4,8%) comparativement au creux observé lors du second trimestre (-14,9%). Cette amélioration graduelle, qui pourrait se poursuivre sur le reste de l’année, demeure toutefois "confrontée à des incertitudes élevées, alimentées par l’imprévisibilité de la situation épidémiologique et les risques qui pèsent sur le redressement de la conjoncture économique chez les principaux partenaires du Maroc", estime le comité.

Libé
Mardi 6 Octobre 2020

Lu 526 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.