Facebook
Rss
Twitter








Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La Gambie réitère son soutien à l'intégrité territoriale du Maroc


La Gambie réitère son soutien à l'intégrité territoriale du Maroc
Devant le Comité des 24 des Nations unies, la Gambie a réaffirmé son "plein soutien à la souveraineté et à l'intégrité territoriale du Royaume du Maroc sur tous ses territoires, y compris le Sahara marocain". "Le gouvernement de la Gambie reconnaît le principe de souveraineté comme une norme internationale fondamentale qui ne peut être ignorée lors du règlement de ce différend.

A cet égard, le gouvernement gambien réaffirme son plein soutien à la souveraineté et à l'intégrité territoriale du Royaume du Maroc sur tous ses territoires, y compris le Sahara marocain", a déclaré devant le Comité l'ambassadeur représentant permanent adjoint de la Gambie à l’ONU, Lamin Faati.

A ce propos, il a rappelé que son pays a inauguré, en janvier 2020, un consulat général au Sahara marocain "conformément à cette norme internationale" de souveraineté des Etats sur leur territoire. Evoquant le contexte de la pandémie de Covid19, le diplomate gambien a tenu à saluer les efforts entrepris par le Maroc pour étendre la campagne nationale de vaccination à l'ensemble de la population du Sahara en vue de lutter et contrôler la pandémie, soulignant que cet acte louable ne surprend personne "car il ne fait que refléter l'engagement de longue date du Maroc en faveur du développement socioéconomique de la région du Sahara". A cet égard, Lamin Faati a rappelé "les efforts et les investissements consentis par le Maroc en faveur du développement humain de la population du Sahara, notamment à travers le cadre du nouveau modèle de développement du Sahara marocain lancé en 2015".

S’agissant du processus politique, la Gambie a réitéré "son plein soutien au processus politique en cours, sous les auspices du Secrétaire général de l'ONU, visant à forger une solution politique fondée sur le réalisme, le compromis et la persévérance pour résoudre ce différend". 

A ce propos, le diplomate a souligné que la Gambie "encourage l'examen favorable de l'initiative d'autonomie présentée par le Royaume du Maroc comme une solution de compromis viable", estimant que cette initiative témoigne "d'une forte volonté de résoudre ce différend régional dans le respect du droit international". Lamin Faati a également émis l’espoir que le prochain séminaire régional du C24 s'appuiera sur les acquis du dernier séminaire présentiel de mai 2019, qui a été marqué par la participation des représentants démocratiquement élus de la région du Sahara, et accélérera le rythme du processus politique pour la résolution de ce différend régional.

Libé
Jeudi 17 Juin 2021

Lu 250 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 24 Septembre 2021 - 18:20 La réadmission a un coût

Vendredi 24 Septembre 2021 - 18:00 Main basse sur la mairie de Rabat

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020



Flux RSS