Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La CAN aura bel et bien lieu au Gabon

Trois places de mieux pour le Onze national au dernier classement FIFA




La Confédération africaine de football (CAF) n’a pas tardé à réagir suite aux rumeurs faisant état d’une délocalisation de la CAN 2017 vers d’autres cieux que ceux du Gabon. Un communiqué relayé par le site officiel de la CAF tient à couper court à ces informations infondées, rappelant les diverses sorties médiatiques du président de l’instance gérant le football africain, Issa Hayatou, où il réitérait qu’«il n'a jamais été question de trouver un pays de substitution pour abriter la CAN TOTAL, Gabon 2017».
Partant de là, l’édition gabonaise «se déroulera bel et bien du 14 janvier au 5 février 2017 dans les villes de Libreville, Franceville, Port-Gentil et Oyem, où la préparation du tournoi se poursuit sereinement, dans une parfaite collaboration entre les équipes de la CAF et celles du Comité local d’organisation», ajoute le communiqué.
Cette histoire de délocalisation du tournoi avait été sortie au lendemain des élections présidentielles au Gabon, suivies de manifestations pour protester contre le résultat de ce scrutin qui avait conduit le chef de l’Etat sortant, Ali Bongo, à un nouveau mandat. A cette date, l’on parlait de plan B et du Maroc comme meilleur pays de substitution sauf que ces informations à caractère officieux ont été démenties.
A noter qu’il était aussi question de décaler la CAN de quelques jours mais Issa Hayatou avait refusé, en octobre dernier, catégoriquement cette requête.
A moins de deux mois du coup d’envoi de la 31ème Coupe d’Afrique des nations, tous les regards se focaliseront bientôt sur les quatre villes gabonaises qui abriteront l’évènement majeur du football africain et dont la dotation a été revue considérablement à la hausse, accordant désormais au vainqueur de l’épreuve 4,5 millions de dollars au lieu de 1,5 million.
De jolis pactoles à se partager, voilà ce qui devrait motiver davantage les seize sélections engagées réparties sur quatre poules dont le groupe C qui renferme les équipes du Togo, de la RD Congo, de la Côte d’Ivoire et du Maroc qui, au dernier classement FIFA, a gagné trois places occupant ainsi la 57ème place mondiale et le 10ème rang au niveau africain.

Mohamed Bouarab
Vendredi 25 Novembre 2016

Lu 707 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés