Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’AMMC dégage un résultat net bénéficiaire en 2022

Les produits d’exploitation ont bondi de 2% pour se situer à 173,6 MDH contre 170 MDH en 2021


Alain Bouithy
Dimanche 10 Décembre 2023

L’AMMC dégage un résultat net bénéficiaire en 2022
L'Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC) a rendu public son rapport annuel 2022. Il en ressort que l’institution a enregistré l’an dernier un résultat net bénéficiaire de 12,7 millions de dirhams (MDH).

Malgré une année 2022 marquée par un contexte international et national complexe, «les résultats d’exploitation, courant et net sont bénéficiaires et s’établissent respectivement à 15,1 millions de dirhams, 17,9 millions de dirhams et 12,7 millions de dirhams», a annoncé l’autorité de régulation des marchés des capitaux.

Les produits financiers de l’AMMC se sont établis à 3 millions de dirhams au titre de l’exercice 2022, selon l’institution Nezha Hayat notant qu’il s’agit du même niveau enregistré en 2021 et ce, en raison de la stabilisation des disponibilités placées.

En augmentation de 23% par rapport à 2021, les charges d’exploitation ont atteint 158,4 millions de dirhams au terme de l’année écoulée, suite principalement à la hausse des autres charges externes  et des charges de personnel qui se sont établies respectivement à +20,8 millions de dirhams  et 7,7 millions de dirhams.

Comme indiqué dans ledit rapport, «les charges d’exploitation sont principalement constituées des charges de personnel (57%), des autres charges externes (29%) et des dotations aux amortissements des immobilisations (10%) ».

Il ressort en outre que les produits d’exploitation ont connu une croissance de 2% au titre de la même année pour se situer à 173,6 millions de dirhams au lieu de 170 millions de dirhams en 2021.

Selon les explications de l’AMMC, « cette variation est principalement tirée par la hausse de la commission sur opérations financières pour un montant de 10,6 millions de dirhams contre 6,3 millions de dirhams en 2021, soit une croissance de 68% (+4,3 millions de dirhams) ».
Cette évolution s’explique aussi par l’accroissement de la commission sur actifs nets d’OPCI avec une hausse de 154% (+1,1 million de dirhams), a-t-elle précisé.

Le rapport fait ressortir cependant que «l’année 2022 a été marquée par la stabilisation du montant de la commission sur actifs nets d’OPCVM» de même que la taxe parafiscale, s’inscrivant en baisse, sous l’effet de la diminution du volume des transactions entre 2021 et 2022».

Il est à préciser que la commission sur actifs nets d’OPCVM représente 80% du total des commissions contre 83% en 2021 et que le poids de la commission sur opérations financières est passé en 2022 à 7% contre 4% en 2021, toujours selon l’AMMC.

A noter enfin que les capitaux propres au titre de l’exercice 2022 se sont établis à 247,8 millions de dirhams et tiennent compte de l’affectation au budget de l’État du montant prévu par la loi de Finances 2022 (16,5 millions de dirhams en brut), comme l’a fait savoir l’organisme.

Instituée par la loi n°43-12, l’AMMC a pour mission de s’assurer de la protection de l’épargne investie en instruments financiers ; veiller à l’égalité de traitement des épargnants, à la transparence et l’intégrité du marché des capitaux et à l’information des investisseurs et  s’assurer du bon fonctionnement du marché des capitaux et veiller à l’application des dispositions législatives et réglementaires.

En plus de contribuer à la promotion de l’éducation financière des épargnants, l’institution s’assure également du respect de la législation et de la réglementation en vigueur dans la lutte contre le blanchiment des capitaux, par les personnes et les organismes placés sous son contrôle.

Alain Bouithy


Lu 647 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020












Flux RSS
p