Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Hausse des importations des biens et services

Accroissement du déficit commercial de 25,3 millions de DH à fin novembre 2016




Les importations au titre des biens et services ont enregistré une hausse de plus de 33,2 millions de DH à fin novembre 2016. Cette progression a été plus importante que celle des exportations (+7,8 millions de DH), «ce qui traduit un accroissement du déficit commercial de 25,3 millions de DH (-94,7 millions de DH contre -69,4 millions de DH à fin novembre 2015)», a indiqué l’Office des changes dans une note sur les résultats des échanges extérieurs enregistrés durant cette période. Ainsi, souligne-t-il, le taux de couverture se situerait à 76,4% au lieu de 81,1% un an auparavant.
L’accroissement des importations de biens et services s’explique par la hausse des importations de biens (FAB) qui ont enregistré plus de 27,2 millions de DH au cours de cette même période. Il s’agit notamment de biens d’équipement, de produits finis de consommation et de produits alimentaires, ainsi que des dépenses de services (+6 millions de DH), a noté l’Office.
L’amélioration des exportations est, quant à elle, intervenue sous l’effet de la hausse des recettes de services qui ont progressé de 6,6 millions de DH grâce notamment aux recettes voyages (+2,3 millions de DH) et aux exportations de marchandises (+1,2 millions de DH), particulièrement les exportations du secteur automobile (+4,5 millions de DH).
En ce qui concerne les recettes MRE, l’Office des changes a noté une amélioration de 4,3% équivalant à +2,3 millions de DH. Elles auraient atteint 57,5 millions de DH contre 55,2 millions de DH au titre de la même période
de 2015.
S’agissant du flux des IDE, il a été relevé un recul de 27,9% soit moins de 8,1 millions de DH due à la hausse des dépenses de 3,1 millions de DH, conjugué à la baisse des recettes de 5 millions de DH.
A noter qu’à fin novembre 2016, les réserves internationales nettes se sont élevées à 249,8 millions de DH contre 224,6 millions de DH à fin 2015 et que les avoirs officiels de réserve se sont chiffrés à 255,6 millions de DH contre 227,9 millions de DH à fin 2015. Alors que les engagements extérieurs à court terme en monnaie étrangère se sont chiffrés, quant à eux, à 5,8 millions de DH contre 3,3 millions de DH à fin décembre 2015.
Dans sa note mensuelle, l’Office a relevé que le déficit commercial de biens (CAF-FAB) s’est établi à -166,4 millions de DH contre -140,7 millions de DH à fin novembre 2015, en augmentation de 25,7 millions de DH. Alors que le taux de couverture des importations de marchandises par les exportations s’est situé à 55% au lieu de 58,7% à fin novembre 2015.
Selon l’Office, les importations hors biens d’équipement et demi-produits ont affiché une légère amélioration de 1,1% ou +2 millions de DH alors que les exportations hors phosphates et dérivés ont progressé de 5,3% ou +8,5 millions de DH.
Soulignons qu’au titre des onze premiers mois de l’année 2016, les importations CAF se sont établies à 370,2 millions de DH contre 341,1 millions de DH un an auparavant, soit une hausse de 8,5% ou +29,1 millions de DH. « Cette évolution est imputable à l’accroissement des achats de biens d’équipement (+22,2 millions de DH), de produits finis de consommation (+10,2  millions de DH), de produits alimentaires (+7,2 millions de DH) et de demi-produits (+4,9 millions de DH) », a relevé l’Office. En revanche, ces hausses ont été atténuées par la baisse des achats de produits énergétiques (-12,4 millions de DH) et de produits bruts (-2,9 millions de DH), selon l’Office ajoutant que, hors achats de biens d’équipement et de demi-produits, les importations n’ont augmenté que de 1,1% ou +2 millions de DH.
En dépit de la baisse des ventes de phosphates et dérivés à fin novembre 2016 de 12,4% ou -5,1 millions de DH, les exportations s’élèvent à 203,7 millions de DH contre 200,4 millions de DH un an auparavant, soit une légère amélioration de 1,7% ou +3,4 millions de DH.

Alain Bouithy
Jeudi 5 Janvier 2017

Lu 1039 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 27 Septembre 2020 - 18:00 L'événementiel en quête de perspectives meilleures