Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Gianni Infantino : Le Maroc a ce qu’il faut pour organiser la Coupe du monde 2026




Profitant de son passage au Maroc, le président de la FIFA, Gianni Infantino, a tenu une conférence de presse, dimanche matin, dans un hôtel de la ville ocre, dans laquelle il a évoqué ses projets à la tête de la plus haute instance footballistique du monde.
Au début de son allocution, Gianni Infantino, qui était accompagné de Jean Pierre Papin, conseiller auprès de la FIFA et Faouzi Lakjae, président de la FRMF, a précisé que son projet de réforme du football passe par la transparence et la formation.  Ayant assisté au match qui a opposé samedi soir la sélection marocaine à son homologue ivoirienne, Gianni Infantino s’est dit impressionné par la qualité de l’organisation de cette rencontre, exprimant sa joie d’avoir pris part à l’ambiance féérique qu’a connue le Grand stade de Marrakech, ce qui traduit, selon lui, la passion des Marocains pour le football.  Il a ajouté dans ce sens qu’il regrettait énormément que l’une de ces deux équipes (le Maroc et la Côte d’Ivoire) ne participera pas à la Coupe du monde 2018, d’où son idée de vouloir augmenter le nombre des participants à la plus grande manifestation footballistique à 40 ou 48, ce qui aura un impact positif et sur les équipes participantes et sur le pays organisateur.
Concernant sa visite au Maroc, le président de la FIFA a souligné que le Royaume dispose d’infrastructures sportives, hôtelières et routières importantes, des atouts qui lui permettent d’organiser les plus grandes manifestations sportives de la planète, en particulier la Coupe du monde 2026.  A la fin de son intervention, Gianni Infantino a précisé que dans le cadre du projet qui vise à développer le football à travers la planète, la FIFA octroiera aux fédérations faisant preuve d’une bonne gouvernance et de rationalité dans l’investissement, de manière équitable et transparente, des dotations en vue de leur permettre de hisser leur football au niveau escompté, précisant que le cas de la FRMF est louable.

Décès de trois joueuses de football

Trois joueuses de l’équipe féminine de football «Tadamoun Aïn Atik » ont trouvé la mort suite à un accident de la circulation. Il s’agit des regrettées Mounia Rbihi, Soumia Hlioua et Fatima Ezzahra Aouinat.
L’accident s’est produit alors que l’équipe de Tadamoun Aïn Atik rentrait de Marrakech où elle avait disputé un match. Sur le chemin du retour, le bus transportant l’équipe a eu un accident de la circulation.
Puisse Dieu avoir l’âme des défuntes en Sa Sainte Miséricorde.
Nous sommes à Dieu et à Lui nous retournons.

 

Khalil Benmouya
Mardi 15 Novembre 2016

Lu 669 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










Mots Croisés