Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

GNFE II : le FUS à l’épreuve de l’USK




Le concours en seconde division du Groupement national de football d’Elite se poursuivra ce week end avec la 21ème journée qui s’annonce décisive pour la queue du peloton ainsi que pour la seconde place qui mène vers la catégorie supérieure. Les autres rencontres ne manqueront pas d’intérêt vu la qualité et les ambitions des protagonistes.
Le leader, le FUS, même en déplacement, ne sera pas vraiment en danger vu ses dernières sorties et sa position confortable à dix longueurs de son poursuivant immédiat. Il se déplacera au Stade Al Alam à Sidi Kacem pour y affronter l’Ittihad local au moment où le Stade Marocain, second au classement mais qui beaucoup perdu de son élan initial, jouera son derby face à Témara.Une rencontre difficile à pronostiquer même si ce dernier n’est plus ce qu’il était il y a quelques saisons. Il est proche de la zone dangereuse et une défaite l’enfoncerait vers l’enfer des positions inconfortables. De son côté l’IRT aura l’occasion d’améliorer son classement en accueillant au Marshan le Rachad Bernoussi qui n’est plus la foudre de guerre qui faisait trembler même les grandes équipes tandis que le CODM qui a sensiblement rectifié le tir ces dernières journées aura à évoluer à domicilié en jouant le Chabab d’Al Hoceima qui aspire à rester en course pour la seconde place pour la division supérieure.
Par ailleurs, Fkih Ben Salah qui avait bien entamé la saison se retrouvant au milieu du tableau affrontera à domicile le club de Hay Mohammadi qui peine à sortir de la zone rouge et qui souffre de plusieurs maux au niveau de la gestion. Le Wydad de Fès qui est en position d’attente aura l’opportunité de s’emparer du second rang du classement s’il arrive à bout du Youssoufia de Berrechid au Complexe sportif de la capitale spirituelle. L’Ittihad de Mohammedia qui a arraché un nul précieux lors de la rencontre reportée à Berrechid pourrait faire autant en recevant le cancre du service en l’occurrence le Wafa Wydad en piteuse position. Au stade du 16 novembre à Oulad Taima, le Chabab de Houara jouera le Racing casablancais de Mendoza alors que la Renaissance de Settat en queue de peloton, affrontera l’Olympique de Marrakech dans l’espoir de quitter une place qui n’est nullement digne d’un aussi prestigieux club du royaume.

KAMAL MOUNTASSIR
Samedi 7 Février 2009

Lu 219 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com