Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Fortunes diverses pour les raquettes marocaines au Championnats arabe de tennis seniors

Rassemblement au profit de 149 joueurs




La Marocaine Dia El Jardi a été éliminée en demi-finales de la première édition du Championnat arabe de tennis seniors qui se déroule du 21 au 27 novembre sur la terre battue du complexe Al Wifaq de Rabat.
El Jardi a été battue par la Tunisienne Chiraz El Bechri par deux sets à zéro (4-6, 2-6). L'autre Marocaine engagée en demi-finale en l'occurrence Lamia Azizi joue face à l'Omanaise Fatma Al Nabhani, vice-championne samedi dernier du tournoi international Futures du Stade Marocain à Rabat.
Chez les hommes, deux Marocains se sont qualifiés pour le dernier carré: Mehdi Jdi tombeur du Qatari Jabor Ali Mutawa (6-2, 6-1) et Yassine Idmbarek, vainqueur du Koweitien Abdellah Maqdes (6-2, 6-1).
Mauvaise opération en revanche des deux Nationaux Khalid Allouch et Amine Ahouda battus respectivement par le Qatari Moubarak Shannan (2 sets à 0) et le Tunisien Mohamed Ali Bellalouna (5-7 et 0-1 forfait de Ahouda).
Au programme de cette 3e journée figuraient aussi les matchs du double hommes et dames. Organisée par la Fédération Royale marocaine de tennis sous l'égide de l'Union arabe de la petite balle jaune, cette édition connaît la participation de 36 joueurs hommes et dames de six pays (Maroc, Koweït, Jordanie, Qatar, Sultanat d'Oman et la Tunisie).
Par ailleurs, 149 tennismans en herbe relevant de différents clubs nationaux affiliés à la Fédération Royale marocaine de tennis (FRMT) ont pris part aux deux rassemblements de tennis organisés les deux week-ends écoulés sur les courts du club organisateur, le Sporting club Fassi (SCF).
Tous les participants à cette manifestation sportive ont reçu chacun et chacune sa médaille, avec comme unique slogan" ni vainqueur, ni vaincu, tous pour la formation".
Ces deux rassemblements visent en premier lieu à permettre aux tennismans en herbe de s'initier aux nouvelles règles de cette discipline et de progresser d’une manière constante en perspective des prochaines échéances nationales ou internationales, a fait savoir à la MAP, l'entraîneur Hicham Tazi.
De jeunes pratiquants (garçons et filles) âgés entre 7 et 10 ans ont disputé des matches simple et double, a-t-il indiqué.
Pour le représentant de la FRMT, Mohamed Benhadi, cette compétition tennistique constitue un test notamment pour les moins jeunes qui veulent acquérir de l’expérience grâce au savoir-faire de coachs professionnels pédagogues, rompus aux méthodes d’apprentissage les plus modernes.
Il a mis en exergue les efforts déployés par le SCF et ses membres qui, a-t-il dit, ne ménagent aucun effort pour élargir et promouvoir la pratique de la discipline du tennis aux niveaux régional et national.
Par ailleurs, les dirigeants du SCF, club qui a connu ces dernières années une grande opération de lifting, à travers le réaménagement de ses installations, envisagent de construire un terrain omnisports et d’équiper la salle de sport en matériel haut de gamme.

Vendredi 25 Novembre 2016

Lu 321 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Mots Croisés