Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Des réalisations financières en berne pour la SRM




Des réalisations financières en berne pour la SRM
La Société de réalisations mécaniques (SRM), cotée à la Bourse de Casablanca, affiche, au terme de l'exercice 2016, des réalisations financières en berne comparativement à une année auparavant, commentent les analystes de BMCE Capital Bourse.
A l’occasion de la publication des résultats annuels de SRM, les analystes financiers soulignent que le résultat net de la société, spécialisée dans la distribution de biens d’équipements dans les domaines du BTP et de la manutention, s'effiloche de 47,4% à 10,8 millions de dirhams (MDH), fixant la marge nette à 3%, contre 3,2% en 2015. De même, rapporte la MAP, le chiffre d'affaires (CA) de la filiale du Groupe Premium recule de 44,4% à 359,2 MDH, une situation imputable, selon SRM, à la non-récurrence d'un contrat exceptionnel conclu en 2015, ayant généré 45% des revenus.
Hors ce contrat exceptionnel, le CA de l'exercice écoulé aurait enregistré une amélioration de 2% par rapport à 2015, marquant ainsi le maintien de la performance de la société dans ses marchés traditionnels et ce, malgré une conjoncture économique difficile, précise la même source. Dans une ample mesure et consécutivement à l'alourdissement des charges opératoires dont le poids dans les revenus augmente à 97% (contre 95,4% en 2015), le résultat d'exploitation s'effrite de 46,8% à MDH, établissant la marge opérationnelle à 5,6%, versus 5,9% à fin 2015, a-t-elle poursuivi. Toujours négatif, le résultat financier de la société atténue son déficit, passant de -6,7 MDH en 2015, à -3,5 MDH et ce, grâce au repli des charges d'intérêts de 47,8% à 3,3 MDH, a-t-elle ajouté.
Dans le même sillage, le résultat non courant allège ses pertes à -552,2 mille dirhams (KDH) en 2016, contre -2,1 MDH une année auparavant, suite à la régression de 83,7% des autres charges non courantes à 462,8 KDH. Au volet bilanciel, les analystes de BMCE Capital Bourse notent une augmentation de 3,1% du fonds de roulement (FR) de SRM à 148 MDH, tandis que le besoin en fonds de roulement (BFR) se détériore de 22% à 230,9 MDH. Par conséquent, la trésorerie nette alourdit ses pertes, passant de -45,8 MDH en 2015, à -83 MDH au 31 décembre 2016.
L'endettement net, lui, s'élargit de 81,3% à 83 MDH, fixant le gearing à 54,6%, contre 31% en 2015. Par ailleurs, le Conseil d'Administration de la société compte proposer, lors de l’AGO prévue le 16 juin prochain, la distribution d'un dividende par action (DPA) de 10 dirhams (contre 20 dirhams en 2015), soit un payout ratio de 30%.

Mardi 11 Avril 2017

Lu 641 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.