Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Au WAC le premier carton de la saison

Alors que Taoussi et Lamrini sont sur la sellette, El Aziz devrait être suppléé par Ajlani




La sixième journée de la Botola Maroc Telecom D1 de football, dont les débats ont eu lieu en fin de semaine, a profité pleinement au Wydad qui a signé le premier carton de la saison, après avoir surclassé, dimanche au stade du FUS à Rabat, l’AS FAR par 5 à 0.
Une victoire avec l’art et la manière qui a conforté le coach des Rouges, le Français Sébastien Desabre, plébiscité plus que jamais par le public wydadi afin qu’il soit retenu pour de bon dans son poste, lui qui avait été recruté par le comité en tant que directeur sportif.
Desabre a fait savoir à l’issue de cette rencontre que seul le travail paye et que l’équipe est tenue à conserver cet élan et cela reste possible dans la mesure où il y a la possibilité de faire tourner l’effectif, sachant que le WAC aura à disputer trois matches de rang en une semaine.
Un sans-faute qui permet au WAC d’occuper  seul le fauteuil de leader avec un total de 12 points et deux matches en retard, contrairement à une formation de l’AS FAR dont les performances fonctionnent en dents de scie, ce qui lui vaut de partager avec le CAK le 6ème rang avec 7 unités au compteur.
Le coach de l’AS FAR, Abdelmalek El Aziz, n’a pas manqué d’assumer sa responsabilité, ajoutant qu’il n’arrive toujours pas à comprendre comment son équipe a pu concéder  cinq buts. L’important, selon lui, est d’oublier cette déconfiture en vue d’envisager les prochaines sorties dans de bonnes dispositions. Quant à son avenir, El Aziz a rappelé que de par son statut de militaire, c’est à ses supérieurs de décider de son sort. Certaines sources  font état de l’arrivée du Tunisien Ahmed El Ajlani aux commandes techniques de l’AS FAR.
S’il y a un entraîneur qui risque fort bien de relancer de nouveau la machine du limogeage, c’est bel et bien Youssef Lamrini qui a cumulé avec l’OCK une cinquième défaite contre une seule victoire. Les Khouribguis, avant-derniers du classement, n’ont pu éviter la déroute devant un Difaâ en verve qui a scellé le sort de cette partie sur le score de 3 buts à 0, dont les deux derniers ont été inscrits aux extra-times.
Tout comme l’OCK, la RSB a été coiffée au poteau, à domicile, par Chabab Atlas Khénifra, auteur d’un but aux ultimes souffles de la rencontre, au grand dam de Rachid Taoussi dont le séjour à Berkane pourrait tourner court s’il n’arrive pas à secouer le cocotier le plus tôt possible. Par contre, il s’agit là de la première victoire à mettre au compte des Khénifris et qui devrait redonner confiance à une équipe qui aspire à un meilleur sort que celui qu’elle avait connu auparavant dans la cour des grands.
Le Raja de Casablanca s’est contenté de l’essentiel du côté d’Agadir, disposant de l’OCS sur la courte marque de 1 à 0. Après deux nuls de rang devant le CAK et le HUSA, les Verts ont renoué avec le succès, alors qu’ils avaient eu chaud quand l’arbitre Zourak a sifflé un penalty à la dernière minute, tiré par Mehdi Nemli et stoppé par Anas Zniti. Un tir au but, faut le reconnaître, généreux dans la mesure où il y avait faute mais en dehors de la surface de réparation.
Pour rappel, les péripéties de la sixième manche ont été entamées vendredi par la rencontre CRA-MAT qui a tourné à l’avantage des Rifains sur le score de deux buts à un. Samedi, l’IRT a été accroché par le HUSA (0-0), à l’instar du KAC tenu en échec par le KACM (1-1), tandis que la JSKT a eu raison (1-0) du FUS   qui disputait son premier match de la saison.

Résultats avec buteurs

CRA : 2 Zakaria Lahlali (67è)
et Mohamed Abarhoun C.S.C (73è)
MAT: 1 Yassine Lakhal (9è).
KAC : 1 Taoufik Ijrouten (55è).
KACM: 1 Mohamed Lafqih (53è)
JSKT : 1 Saad Gharbaoui (33è).
FUS: 0.
IRT: 0.
HUSA: 0.
AS FAR: 0.
WAC: 5 Achraf Bencherki (31è), Youssef Rabeh (40è), Salaheddine Saidi (79è), William Jibour sur penalty (86è), Fabrice Ondama (89è).
Raja :1 Zouhir El Ouasli (89è).
OCS : 0.
 RSB : 0.
CAK : 1 Ismaël El Omari (90+1).
DHJ : 3 Walid Azaro (2è), Ayoub Nanah (90è+1) et Bassiriki Ouattara (90è+4).
OCK : 0.

Classement


Mohamed Bouarab
Mardi 25 Octobre 2016

Lu 934 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs