Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Abdelouafi Laftit loue l'action des partis et des syndicats face à la crise sanitaire

Le ministre de l’Intérieur répond à une question centrale de la Chambre des représentants




Le ministre de l'Intérieur Abdelouafi Laftit a salué, lundi à Rabat, l'action entreprise par les partis politiques, les collectivités territoriales, les syndicats et la société civile pour faire face à la pandémie de Covid-19.
Répondant à une question centrale à la Chambre des représentants, il a saisi l’occasion pour saluer l'engagement responsable dont ont fait preuve les citoyens face à cette crise et ses répercussions et faire part de sa fierté de l'action politique, syndicale et civile noble entreprise par les partis politiques, les collectivités territoriales, les syndicats et la société civile durant cette période et qui ont veillé à accomplir leur rôle constitutionnel dans l'encadrement des citoyens, malgré la particularité et la difficulté de la phase.
Il a également passé en revue le bilan des interventions de son ministère, en coordination avec l'ensemble des départements concernés, dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire, soulignant que les autorités locales ont déployé des efforts pour imprimer et distribuer les autorisations exceptionnelles de déplacement en un temps record.
Dans ce sens, 8,8 millions d'autorisations exceptionnelles, 247.000 autorisations pour motif économique et 194.000 autorisations pour des considérations humanitaires ont été distribuées, a-t-il précisé.
Afin d'assurer la réussite du confinement sanitaire, les départements concernés ont pris l'ensemble des précautions et mesures nécessaires pour la disponibilité des besoins de la vie quotidienne, ce qui a permis la bonne marche des circuits de distribution des denrées de base, du carburant et d'autres matières de première nécessité, a-t-il affirmé.
De même, les autorités locales ont coordonné la distribution d'une aide alimentaire d'une valeur de 1,24 milliard de dirhams, au profit de quelque 3,9 millions d'habitants, jusqu'au 12 juin, en plus de l'hébergement de 10.900 sans-abri, a noté le ministre.
Abdelouafi Laftit a, par ailleurs, assuré que 570 unités hôtelières et centres d’hébergement, d'une capacité totale de 32.000 lits environ, ont été mobilisés par les autorités locales afin d'héberger les cadres de santé et les autres cadres et agents de l’Etat concernés et certains malades et personnes contacts. 
Il a aussi souligné l'action des commissions provinciales chargées du contrôle des unités commerciales et industrielles, et présidées par les autorités administratives locales, précisant que jusqu'au 12 juin, 4.652 unités au niveau national ont fait l'objet de contrôle de respect des mesures sanitaires préventives, dont 261 ont été sommées de respecter ces dispositions.
Les autorités locales ont également accompagné l'opération de dépistage parmi les employés des sociétés, unités industrielles, établissements bancaires et grandes surfaces, le personnel et les détenus des établissements pénitentiaires et les chauffeurs de taxis et au sein des marchés de gros de légumes et fruits et du poisson, des abattoirs et des stations-services, a-t-il fait observer. 
Dans ce sens, jusqu'au 12 juin, les analyses ont concerné plus de 200.000 personnes (dont 857 cas positifs), au niveau de 4.827 unités commerciales, industrielles et bancaires, ainsi que 51.500 chauffeurs de taxis (18 cas positifs) sur l'ensemble du territoire national.
Dans le même élan de mobilisation, et conformément aux instructions Royales et en coordination avec le ministère de la Santé et la CGEM, les autorités locales ont accompagné une vaste campagne de dépistage menée au sein des entreprises en vue d'assurer les meilleures conditions de reprise des activités économiques.
Toutes ces initiatives nécessitent l’adhésion des citoyennes et des citoyens dans les efforts déployés en matière de prévention, a-t-il dit, appelant tous à télécharger l’application de notification d’exposition au coronavirus Covid-19, qui permettra de disposer d’un canal supplémentaire d'identification et de suivi des cas contacts et de prendre les mesures nécessaires pour maîtriser la propagation de la pandémie.
Par ailleurs, le ministre de l’Intérieur a souligné que les collectivités territoriales se sont mobilisées pour assumer pleinement leur rôle dans le cadre des efforts de lutte contre le virus, à travers les différentes interventions menées en coordination et en complémentarité avec les autorités locales, soit en ce qui concerne la préservation d'un meilleur niveau de prestations de base, ou au niveau des campagnes de désinfection des espaces publics et des moyens de transport.
Dans ce sens, le ministre a indiqué que plusieurs circulaires ont été adressées aux walis et gouverneurs, relatives à l’autorisation aux présidents des collectivités territoriales de procéder à des transferts d’urgence pour endiguer la propagation du virus et soutenir les services d’hygiène, ainsi que la mobilisation des équipements et des employés, le respect des orientations relatives aux mesures d'enterrement des victimes et l’interdiction d’utilisation illégale des eaux usées.
Le ministre a affirmé dans ce sens que le gouvernement œuvrera à accompagner les collectivités territoriales et les circonscriptions dans le processus de retour progressif à la normale, après la levée du confinement, à travers des mesures appropriées, notamment l’activation de leur prérogative liée à la préservation de la santé publique, des fonctionnaires et des usagers des services publics.
Grâce aux Hautes orientations Royales, le Maroc a agi avec fermeté et pris des mesures préventives et de solidarité nécessaires, d’une manière anticipée et courageuse, selon une approche stratégique et méthodique bien étudiée, ce qui a permis de réaliser des résultats positifs, s'est-il félicité.
Mais face à la menace qui persiste, le ministre a appelé l’ensemble des citoyennes et des citoyens à rester vigilants et à respecter les mesures de prévention annoncées, soulignant que la prochaine étape a besoin de plus de vigilance et d’un sens élevé de citoyenneté et d'adhésion effective, en vue de renforcer les efforts nationaux déployés pour la préservation des acquis auxquels a contribué tout le monde, a dit le ministre.
L’histoire retiendra la politique sage et la célérité de l'intervention de l’Etat marocain dans la riposte, en prenant des mesures souveraines et proactives en vue de protéger la santé du citoyen et en plaçant ses intérêts à la tête des priorités et des grands choix nationaux, a-t-il conclu. 

​Nouvelles étapes pour lever le confinement

Le Maroc entamera bientôt de nouvelles étapes pour la levée du confinement et l'assouplissement des mesures prises dans le cadre de la lutte contre la propagation de Covid-19, a indiqué le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit devant la Chambre des représentants, soulignant que d'ici la fin de la semaine, "nous entamerons de nouvelles étapes pour lever le confinement et alléger les mesures" prises pour endiguer la pandémie.
A cette occasion, le ministre de l'Intérieur a affirmé que la levée du confinement ou de l’état d'urgence sanitaire ne signifie nullement l'élimination du coronavirus. "Nous aurons à vivre avec ce virus", a-t-il dit, notant que les mesures sanitaires doivent être respectées de tous, "ce qui nous permettra de retrouver au plus vite une vie normale ou presque".

Mercredi 17 Juin 2020

Lu 628 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.