Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

AMIFA et IFC s’allient en faveur des microentrepreneurs




Atlantic Microfinance For Africa (AMIFA), filiale du Groupe Banque centrale populaire (BCP), et International Finance Corporation (IFC), membre du groupe de la Banque mondiale, ont conclu, récemment, un partenariat portant sur un accord d’assistance et de consulting d’une enveloppe globale de 1,4 million de dollars. 
A cette occasion, une cérémonie de signature a eu lieu, au siège de la BCP, entre Kamal Mokdad, directeur général en charge de l’international au sein du groupe BCP, et Riadh Naouar, responsable IFC en charge des services conseil du secteur financier pour la zone Moyen-Orient et Afrique.
Cette convention permettra à AMIFA de renforcer, en particulier, les capacités de développement de son programme de microfinance en Afrique subsaharienne à destination des TPE et petits porteurs de projets et, de façon générale, de conforter son action en faveur de l’inclusion financière et de l’insertion économique.
En marge de cette cérémonie de signature, Kamal Mokdad a déclaré : «Ce partenariat nous permettra de disposer de l’expertise et de l’accompagnement reconnus d’IFC dans l’optimisation de notre modèle et la réalisation de notre programme de microfinance qui revêt un caractère à la fois social et économique, d’une part, et de contribuer plus efficacement à l’inclusion financière d’une partie importante des populations à faible revenu, d’autre part».
De son côté, Riadh Naouar a indiqué : «Le développement de la microfinance permet d’étendre l’accès aux services financiers aux populations marginalisées et aux TPE». Et d’ajouter : «Nous sommes ravis de soutenir les ambitions du Groupe BCP en Afrique sub-saharienne et serons à ses côtés pour contribuer au succès du réseau AMIFA et à l’essor d’une croissance inclusive et durable dans la région».
Pour rappel, la holding AMIFA a été créée pour conduire et piloter son programme pour la promotion de la microfinance en Afrique à travers des structures locales dédiées. AMIFA couvre, à ce stade, quatre pays de l’Afrique de l’Ouest : Côte d’Ivoire, Guinée, Sénégal et Mali.
L’IFC est la plus importante institution internationale d’aide au développement au service du secteur privé dans les pays émergents. Au titre de l’exercice 2018, les financements à long terme d’IFC dans les pays en développement ont atteint plus de 23 milliards de dollars et ont permis de mobiliser les capacités du secteur privé pour contribuer à mettre fin à l’extrême pauvreté et promouvoir une prospérité partagée.

Libé
Lundi 29 Octobre 2018

Lu 882 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 27 Septembre 2020 - 18:00 L'événementiel en quête de perspectives meilleures

Dimanche 27 Septembre 2020 - 18:00 La CGEM révèle ses propositions pour le PLF-2021