Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

200 unités industrielles contrôlées à Marrakech pour s’assurer de leur respect des normes de sécurité sanitaire




200 unités industrielles contrôlées à Marrakech pour s’assurer de leur respect des normes de sécurité sanitaire
Quelque 200 unités industrielles opérant à Marrakech ont été contrôlées pour s’assurer de leur respect des normes de sécurité sanitaire en vigueur, depuis l’instauration de l’état d’urgence pour faire face à la pandémie du Covid-19, a affirmé le chef de la Division des affaires économiques et de la coordination de la wilaya de la région de Marrakech-Safi, Maâti Alga.
Des commissions élargies composées de représentants de la wilaya de la région, du ministère du Commerce et de l’Industrie, des autorités locales et du ministère de l’Emploi, ont procédé, dans le cadre des mesures préventives pour enrayer la propagation de la pandémie, au recensement des différentes unités industrielles qui poursuivent leurs activités en cette conjoncture, a indiqué le responsable dans une déclaration à la MAP.
Et de poursuivre que ces unités soumises au contrôle opèrent dans divers domaines, notamment du commerce, des services, de la production industrielle, du textile et de la fabrication des masques de protection.
Il a, dans la foulée, précisé que ces opérations de contrôle ont touché principalement les unités industrielles qui emploient une main-d’œuvre importante et contribuent à fournir des produits de base aux citoyens, ajoutant que les commissions ont effectué des tournées dans ces usines afin de s’assurer de leur respect des normes de sécurité au travail et de mettre en garde contre tout manquement aux mesures de précaution et de prévention nécessaires pour éviter la propagation du coronavirus.
Il s’agit, en particulier, des opérations de désinfection, du respect de la distance de sécurité requise et du port du masque de protection par les employés de ces unités.
M. Alga a, ainsi, relevé que lors de leurs tournées, les commissions ont constaté in-situ le non-respect par certaines unités industrielles des conditions de sécurité sanitaire, et réagi immédiatement afin de pallier cette situation en incitant ces usines à se conformer aux recommandations et aux mesures en vigueur en cette période de crise sanitaire.
Depuis le déclenchement de la pandémie, la wilaya de la région de Marrakech-Safi a mobilisé les moyens et ressources nécessaires et œuvré en vue d’inciter des unités industrielles à réorienter leur production pour appuyer la stratégie de lutte contre le Covid-19.
Dans ce sillage, nombre d’unités ont bénéficié de l’accompagnement et de l’appui nécessaires pour leur intégration dans l’opération de production des masques de protection, notamment en matière d’encadrement et de suivi pour l’obtention des certificats de conformité et ce, en coordination avec les services de la délégation régionale du commerce et de l’industrie et les autres intervenants.

La CGEM met en place des guides préventifs au profit des entreprises habilitées à reprendre leurs activités

La Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) a mis en place trois guides pratiques et un kit de formation au profit des entreprises habilitées à reprendre leurs activités. “Consciente que la reprise de l’activité économique est intimement liée au respect strict des mesures sanitaires face au Covid-19”, la CGEM a mis en place notamment un guide pratique des mesures préventives et sanitaires Covid-19 destiné aux petites et moyennes entreprises (PME) et un guide pratique des mesures préventives et sanitaires Covid-19 destiné aux grandes entreprises, précise un communiqué de la confédération.
Il s’agit également d’un guide pratique d’audit interne sanitaire Covid-19 et d’un kit de formation aux mesures sanitaires Covid-19 au profit de l’ensemble du personnel. “Notre objectif, à travers la mise en place de ces outils, est de permettre aux entreprises, notamment les TPE et PME, d’appliquer les mesures préventives et sanitaires sur les lieux de travail”, a indiqué le président de la commission “Innovation et développement industriel” qui a piloté l’élaboration de ces guides, Mohamed Bachiri.
“Leur utilisation est un prérequis important pour garantir une conformité exemplaire et limiter le plus possible les risques de propagation de la pandémie”, a-t-il ajouté, notant qu’ils visent à accompagner les entreprises en termes de mesures préventives et sanitaires pour assurer une sécurité maximale à leurs collaborateurs et à leurs clients.
Il est à noter que les documents incluent, entre autres, une synthèse des meilleures pratiques adoptées aussi bien au niveau national qu’international, et font référence aux mesures déployées par les autorités sanitaires marocaines.

Progression de la masse monétaire en mars dernier

Le rythme de croissance annuelle de l’agrégat monétaire M3 s’est accéléré à 5,1% en mars 2020 contre 3,2% un mois auparavant pour s’établir à 1.381,6 milliards de dirhams (MMDH), selon Bank Al-Maghrib (BAM).
Cette évolution recouvre une accélération de la progression des dépôts à vue auprès des banques de 6% à 7% et de celle de la circulation fiduciaire de 8,1% à 12,6%, explique BAM qui a rendu publics ses indicateurs clés des statistiques monétaires du mois de mars 2020. Pour les comptes à terme, ils ont accusé une baisse de 10,1% après un repli de 9,8% un mois auparavant, ajoute Bank Al-Maghrib.
Par contrepartie, les réserves internationales nettes se sont accrues de 11,4% après 6,2%, alors que le taux de croissance des créances nettes sur l’Administration centrale a décéléré à 4,7% après 11,7%.
En glissement mensuel, l’agrégat M3 a enregistré une hausse de 2,3%, tandis que les créances nettes sur l’Administration centrale ont accusé une baisse de 4,3%.

Samedi 2 Mai 2020

Lu 233 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif