Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Resserrer les liens entre membres de la communauté marocaine

Création à Nouakchott de l'Association marocaine d'unité et de solidarité




​Resserrer les liens entre membres de la communauté marocaine
L'Association marocaine d'unité et de solidarité vient de voir le jour à Nouakchott, dans l'objectif de constituer une passerelle de communication entre les Marocains résidant en Mauritanie et de resserrer les liens entre les membres de la communauté.
Le président de l'Association Abdelhak Ouajdani a souligné, au cours d'une cérémonie tenue dimanche dernier au Centre culturel marocain, que la nouvelle entité a une vocation tridimensionnelle englobant les aspects humain, social et culturel, à travers l'organisation d'activités artistiques et de divertissement, d'expositions d'artisanat et de conférences pour faire connaître l'histoire ancestrale du Royaume et la richesse de son patrimoine, rapporte la MAP.
L'Association oeuvrera à conclure des accords de jumelage et de partenariat avec des ONG et des instances de bienfaisance, ainsi qu'à organiser des voyages et des camps d'été au profit des enfants de la communauté marocaine dans ce pays, a-t-il ajouté.
Dans une allocution au nom de l'ambassadeur du Maroc Abderrahmane Benomar, le premier conseiller de l'ambassade, Mohammed Benmbarek, a noté que cette initiative a été rendue possible grâce aux sacrifices d'un nombre de MRE soucieux de jeter les ponts entre les membres de la communauté marocaine.
Il les a incités à redoubler d'efforts pour mettre en œuvre le programme ambitieux de l'association et garantir sa continuité et son rayonnement, les assurant du soutien de l'ambassade pour que l'Association puisse accomplir sa mission convenablement.
Outre son président Abdelhak Ouajdani, le bureau de l'Association, qui a rendu hommage au diplomate marocain à la fin de sa mission, est composé de Rachid Attarek comme secrétaire général et d’Ahmed Oumya en tant que trésorier.
Les Marocains établis en Mauritanie sont officiellement à quelque 7.000 personnes, dont des hommes d'affaires, des commerçants, des médecins, des ingénieurs, des étudiants et des ouvriers vivant principalement dans les deux principales villes du pays, à savoir Nouakchott et Nouadhibou.  

Jeudi 21 Mai 2015

Lu 253 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés