Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​80.000 demandes de report des échéances de crédit accordées par Attijariwafa Bank




Quelque 80.000 demandes de report des échéances de crédit (clients particuliers et entreprises) pour un montant total de 22 milliards de dirhams (MMDH) ont été accordées depuis le déclenchement de la pandémie du Covid-19 au Maroc par Attijariwafa Bank (AWB), a annoncé le Groupe.
Dans un communiqué financier sur ses résultats au titre du premier trimestre 2020, le Groupe a affirmé avoir déployé de manière anticipée dès le 24 février 2020 une série de mesures dont l'objectif prioritaire est de garantir la sécurité sanitaire des collaborateurs tout en maintenant la continuité de service dans les différents pays de présence.
Ainsi, la totalité des 5.265 agences du groupe sont restées ouvertes pour servir les clients, répondre à leurs besoins et les aider à gérer les impacts de la crise, a indiqué la banque, notant qu'au Maroc et dans le sillage des mesures déployées par le gouvernement et Bank Al-Maghrib, "les équipes d'Attijariwafa bank, engagées et mobilisées en première ligne depuis le début de la crise, ont pu accompagner les clients et les citoyens dans la gestion de cette période difficile à travers, outre le report des échéances de crédit, le financement de 2.946 jeunes et porteurs de projets pour un montant de 426 millions de dirhams (MDH) dans le cadre de l’initiative "Intilaka" atteignant une part de marché de 67%.
Il s'agit également du financement de 7.360 entreprises, dont 7.300 TPME (crédits avec et sans garanties de l’Etat) pour un montant de 13 MMDH en moins de 6 semaines, et de la distribution des aides servies par l’Etat au bénéfice de centaines de milliers de citoyens à travers la mise à disposition des réseaux d’agences et de GAB d’Attijariwafa bank.
La continuité de service, dans le contexte sanitaire actuel, a également été rendue possible, grâce aux investissements importants consentis ces dernières années dans la transformation technologique et digitale dotant le Groupe Attijariwafa bank de plateformes de banque en ligne aux meilleurs standards internationaux, a souligné la même source, faisant savoir que le nombre de transactions traitées sur les canaux digitaux, depuis le début de la crise, a bondi de +50% par rapport à la même période de l’année dernière et atteint 82% de l’ensemble des canaux.
Par ailleurs, le Groupe a indiqué avoir ajusté ses processus achats digitalisés afin de garantir le règlement des factures de ses quelque 1.000 fournisseurs et prestataires TPME en maintenant, malgré le contexte sanitaire, des délais moyens de 5 jours à partir de la date de réception de la facture.

Mardi 12 Mai 2020

Lu 953 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif