Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Zaki retrouve le foot algérien via les commandes de l’USMA

L’ancien sélectionneur national attendu dans deux semaines à Alger pour préparer la saison 2018-2019




Badou Zaki et Noureddine Naybet entourant Abdelhakim Serrar et Rachid Malek, membres de la direction de l’USMA.    Ph :usma.dz
Badou Zaki et Noureddine Naybet entourant Abdelhakim Serrar et Rachid Malek, membres de la direction de l’USMA. Ph :usma.dz
Apparemment, Zaki a trouvé son bonheur en Algérie et sera le nouvel entraîneur de l’USMA à partir de la saison prochaine.
L’information rapportée par le site officiel du club algérois, usma.dz, fait état du grand intérêt montré par l’ex-sélectionneur national à ce nouveau challenge et qui sera assisté par le Franco-Algérien Amar Boumilat, un préparateur physique qui avait affûté ses armes en championnat suisse avec le FC Sion ainsi qu’avec l’équipe nationale olympique de Côte d’Ivoire.
Toujours d’après la même source, Badou Zaki, qui devra succéder à Miloud Hamdi,  est attendu d’ici une quinzaine de jours à Alger en vue de procéder avec le directoire du club à la préparation de la saison 2018-2019.
En rejoignant l’USMA, Zaki retrouvera l’attaquant marocain Reda El Hajhouj qu’il avait entraîné au Wydad. Pour le Ballon d’or africain en 1986, l’aventure s’annonce intéressante en prenant les commandes de l’un des plus grands clubs du football algérien et qui joue les premiers rôles sur tous les tableaux, sachant qu’en cette fin de semaine, il affrontera en déplacement l’équipe sud-africaine de Plateau United pour le compte des seizièmes de finale bis de la Coupe de la CAF.  Ce sera donc un nouveau challenge pour Badou Zaki pour qui le championnat algérien n’a pas de secret, lui qui avait réussi le pari de remporter la Coupe d’Algérie en 2017 avec Chabab Belouezdad. Une performance qui a fait monter en flèche sa cote et lui a permis d’être sacré en 2018 meilleur entraîneur en Algérie. Il était à la mi-saison sur le point de signer un contrat avec la formation de la Jeunesse Sportive de Kabylie après s’être séparé avec l’Ittihad de Tanger.
L’USMA sera le dixième club que coachera Badou Zaki après le FUS, le WAC, l’ASS, le SCCM, le KACM, le MAS, l’OCS, l’IRT et le CR Belouezdad.
Au niveau du palmarès, l’USMA est le troisième club le plus titré en Algérie derrière la Jeunesse de Kabylie et l’Entente de Sétif. Le club algérois a été sacré à sept reprises champion national avec en prime huit coupes et deux supercoupes d’Algérie et une Coupe arabe. Sur le plan continental, la meilleure performance du club reste une finale de Ligue des champions perdue en 2015 devant les Congolais du TP Mazembe.  

Mohamed Bouarab
Jeudi 5 Avril 2018

Lu 664 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés