Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Volonté du Maroc et du Portugal de renforcer leur coopération parlementaire


Habib El Malki s’entretient avec Eduardo Ferro Rodrigues



Le renforcement de la coopération parlementaire était, vendredi à Rabat, au cœur d'entretiens entre le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki et le président du parlement portugais, Eduardo Ferro rodrigues.
S'exprimant lors d'un point de presse à l'issue de ces entretiens, Habib El Malki a indiqué que cette rencontre reflète la profondeur des relations entre le Maroc et le Portugal ainsi que la qualité des liens unissant les institutions législatives des deux pays.
Il a, à cette occasion, appelé au renforcement de la coopération parlementaire bilatérale, dans la perspective d'établir un accord régissant les relations entre les deux institutions législatives, tout en mettant en avant le rôle de la culture dans la promotion de la coopération, compte tenu des liens historiques et séculaires unissant les deux pays.
Pour sa part, Eduardo Ferro Rodrigues a souligné l’importance de renforcer la coopération parlementaire maroco-portugaise, notant que cette visite à la "maison démocratique" du Maroc constitue une opportunité pour approfondir les relations bilatérales et échanger les expériences entre les deux Parlements. 
Il a, par ailleurs, plaidé pour la consolidation des liens économiques, politiques et culturels entre Rabat et Lisbonne, rappelant la visite du chef d’Etat et celle du Premier ministre portugais au Maroc, qui ont constitué une occasion pour s'entretenir sur les questions d'intérêts communs.
Par ailleurs, et lors de sa rencontre avec le deuxième vice-président de la Chambre des conseillers, Abdelilah El Halouti, Eduardo Ferro Rodrigues a exprimé son souhait de renforcer et consolider la coopération institutionnelle et parlementaire entre le Maroc et le Portugal au service des intérêts des deux pays et peuples amis, indique un communiqué de la Chambre.
Il a également salué le niveau de la coopération sécuritaire entre le Maroc et l'Union européenne face aux défis sécuritaires liés au terrorisme et l'immigration clandestine, notant que la sécurité et la stabilité du Sud de la Méditerranée revêtent une importance cruciale pour l'Union européenne.
Concernant la question du Sahara marocain, le président du Parlement portugais a réitéré la position de son pays soutenant les efforts des Nations unies pour parvenir à une solution politique au conflit.
Pour sa part, Abdelilah El Halouti s'est félicité des liens "profonds et historiques" ainsi que des valeurs humaines communes unissant les deux pays amis, et leur rôle dans le renforcement et la consolidation des relations de partenariat stratégique entre le Royaume du Maroc et la République du Portugal.
Il a mis en avant le rôle de premier plan que joue le Maroc en matière de lutte contre le terrorisme, la migration et les changements climatiques, soulignant que cet effort est le fruit de la collaboration exceptionnelle entre le Royaume du Maroc et l'Union européenne.
Il a également affirmé que le Maroc n'est pas uniquement un point de transit pour les migrants, mais est devenu aussi un pays de résidence, soulignant à cet égard l'importance de la politique menée par le Royaume, grâce à la forte volonté de SM le Roi Mohammed VI dans le domaine de la régularisation de la situation des migrants et ce dans le respect des droits de l'Homme.
Au niveau parlementaire, il a appelé à l'élaboration de projets et de plans d'action concrets entre les Parlements des deux pays, insistant sur le renforcement de la coordination et la concertation, à travers l'organisation de forums parlementaires régionaux et internationaux.
Evoquant la question du Sahara marocain, il a appelé la partie européenne à soutenir les efforts déployés par le Royaume pour mettre fin à ce conflit artificiel dans le cadre de la souveraineté nationale et de l'intégrité territoriale du Maroc, considérant que ce conflit artificiel entrave le parachèvement de la construction d'une Union maghrébine forte et apte à faire face aux défis auxquels est confrontée la région. 

 

Libé
Lundi 19 Février 2018

Lu 1761 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés