Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Victoire marocaine et nouveau record au MIM




La 31ème édition du Marathon international de Marrakech a connu un franc succès, et ce de l’avis de tous les spécialistes et observateurs qui y ont pris part. Une réussite due essentiellement à la victoire du Marocain Hicham Laqouahi au marathon hommes, au nouveau record enregistré, au grand nombre de participants qui a dépassé les 13.000 athlètes, à la bonne organisation et au temps ensoleillé qui a favorisé la réalisation de bons chronos.
Pour ce qui est des courses, Hicham Laqouahi a bouclé les 42 km du marathon en 02h06min32, mettant fin à la domination éthiopio-kényane qui a marqué les dernières éditions, et battant par la même occasion le record du MIM que détenait Stephen Tum depuis 2013. La seconde place fut occupée par le Kényan Jacob Kendagor (02h07min16), alors que l’Ethiopien Feleke Wondouser est arrivé troisième en 02h07min32.
Au terme de cette course, Laqouahi a exprimé sa satisfaction quant à la performance enregistrée, déclarant que cette victoire est le fruit de treize ans d’entraînement et qu’elle lui permettra d’entamer la préparation des échéances à venir avec plus de sérénité.
En ce qui concerne le marathon dames, le titre de l’édition est revenu à l’Ethiopienne Negeri Hawi Alemu qui a parcouru la distance en 02h27min56, suivie de la Marocaine Souad Kanbouchia (02.28.07), alors que Bere Asayech Ayalew de l’Ethiopie est arrivée troisième (02.28.20).
Pour ce qui est des courses du semi- marathon, les athlètes marocains, hommes et dames, ont confirmé leur suprématie. Ainsi, chez les hommes, Mohamed Reda Al Aaraby a remporté la course (01.01.25), suivi d’Omar Ait Chitachen (01.01.52) alors que la troisième place est revenue à Hamid El Janati (01.01.58).
Côté dames, Oumaima Saoud a occupé la première place enregistrant un chrono de 01h11min20, suivie de Kaoutar Farkoussi (01.11.25) et Hajjiba Hassnaoui (01.12.13). A rappeler que la veille du marathon, 1500 enfants scolarisés ont participé à une course que le comité d’organisation leur a réservé.
Par ailleurs, la ville de Marrakech a connu, dimanche matin, une circulation moins dense que d’habitude, ce qui montre l’implication d’une bonne partie des conducteurs de véhicules dans la campagne lancée par les organisateurs et qui incitait à la protection de l’environnement.   

Khalil Benmouya
Mardi 28 Janvier 2020

Lu 1086 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif













Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com