Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Une saison 2017 concluante pour le sport national




Soufiane El Bakkali, médaillé d’argent sur 3000 m steeple aux Mondiaux de Londres.
Soufiane El Bakkali, médaillé d’argent sur 3000 m steeple aux Mondiaux de Londres.
La sphère sportive nationale a vécu une saison 2017 riche en exploits et en réalisations. Hormis les sports collectifs, les autres disciplines n’ont pas été en reste avec la distinction de plusieurs champions aux niveaux international, continental et régional.
La boxe marocaine a entamé la saison 2017 sur une bonne note avec sa consécration en tant que fédération arabe par l'établissement "Arabe best" qui récompense les meilleures personnalités arabes dans différents domaines.
Au niveau des compétitions, le noble art marocain a été primé avec la distinction de Yassine Tabouti en championnat du monde de boxe des poids super-légers (WBF) à Tours en France après sa victoire face à l’Azerbaïdjanais Iseknadraz et son compatriote Ahmed Benjadou vainqueur du championnat du monde de boxe professionnelle 69 kg selon le classement de la Fédération mondiale de la boxe professionnelle à Berkane.
Le Marocain Mohamed Rabii a également signé une bonne saison avec ses deux victoires face au Hongrois Lazalou Kovach par KO à Prague et face au Belge d'origine rwandaise Jean Pierre Habimana.
En judo, la sélection marocaine a remporté trois médailles dont une en or à l'Open africain de Casablanca et trois médailles en championnat arabe des cadets et des juniors à Beyrouth.
Au niveau individuel, la championne Asmaa Niang a terminé dans le top 5 mondial des moins 70kg à Budapest.
Le karaté a également été présent sur les tatamis en 2017 avec la consécration du Maroc (7 médailles dont deux en or) lors de la Coupe internationale ibéro-américaine à Prague.
La sélection marocaine a également terminé leader du tournoi international d'Orléans en France en décrochant 19 médailles dont 7 en or en plus de la consécration des Marocains au tournoi international de Fès (55 médailles: 22 en or, 18 en argent et 15 en bronze).
Le cyclisme marocain a également brillé en 2017 avec plusieurs titres au niveau africain avec la victoire du team marocain au Tour du Faso par équipes avec sa première place au général tout comme les juniors qui ont remporté la médaille d'or par équipes à Durban en championnat d'Afrique.
Le coureur marocain Soufiane Haddi s'est distingué en remportant le Grand Prix d'Abidjan disputé sur une distance de 79,8 km alors que Salaheddine Mraouni a terminé vice-champion du Tour du Cameroun. Le Marocain Mohamed Madrazi a été sacré champion d'Afrique en remportant la médaille d'or du scratch dans le cadre du championnat d'Afrique.
Le cyclisme marocain a terminé aussi cette année sur une très bonne note avec la victoire de Anas Ait Laabdia au Tour du Maroc 2017.
En athlétisme, le Maroc a gagné encore une fois le pari en organisant le Meeting international Mohammed VI d'athlétisme dans le cadre de la Ligue de diamant et les victoires de Abdelaati Iguider au 3.000m et Soufiane El Bakkali en 3.000m steeples.
Au niveau arabe, le Maroc a terminé leader du championnat arabe à Radès en Tunisie en prenant la tête du tableau des médailles.
En golf, la sélection marocaine a remporté les titres par équipes et individuel comptant pour le championnat arabe juniors au Caire et a terminé 2e à l'Open de Jebra à Evian en France.
Au niveau individuel, la golfeuse marocaine Maha Haddioui a poursuivi sa bonne performance en étant toujours présente sur les différentes compétitions du tour européen féminin.
En équitation, le cavalier marocain Abdelkebir Ouaddar a consolidé sa présence sur la scène mondiale en décrochant la qualification pour les Jeux mondiaux 2018 aux Etats-Unis en plus de sa consécration au Grand Prix Chantilly en France sur Ouzza de Riverland (1,35 m).
L'autre cavalier marocain Samy Colman a brillé par sa victoire au Grand Prix de Caen sur Mer à Nice (1,35m).
L'année 2017 a également été marquée par la réélection de Driss Hilali au poste de membre de la Fédération internationale de taekwondo (WTF) pour un nouveau mandat de quatre ans lors de l'assemblée générale de la WTF à Modjo en Corée du Sud.
Dans les disciplines des sports pour personnes handicapées, le Maroc a remporté trois médailles en or et une en argent aux épreuves des Jeux d'hiver en Autriche.
Les sportifs marocains ont également terminé sur une bonne note leur participation au 2e Meeting international des personnes en situation de handicap avec un total de 73 médailles. Les sportifs marocains ont engrangé une moisson de 24 médailles en or, 25 en argent et 24 en bronze.
Cette moisson a été rehaussée par la médaille d'or de Sanae Benhama en 1.500m T13 des malvoyants lors du championnat du monde disputé en juillet dernier à Londres en plus de sa médaille d'argent du 400m de la même catégorie.
Son compatriote Mehdi Afri a, à son tour, remporté la médaille d'or du 400m alors que Mohamed Amgoun a signé un nouveau record mondial sur 400m (T13 des malvoyants) lors des mêmes championnats du monde.
La saison écoulée a également connu le décès de plusieurs sportifs et dirigeants ayant marqué de leurs empreintes la scène sportive nationale, notamment le colonel major Houssain Zemmouri, ancien président de la Fédération Royale marocaine de football entre 1992 et 1994 dont le mandat a été marqué par la qualification à la Coupe du monde 1994 aux Etats-Unis.
Nous ont également quittés, l'entraîneur de football, l'Argentin Oscar Fullone à l'âge de 78 ans des suites d'une longue maladie après avoir entraîné plusieurs clubs marocains et africains dont le Raja de Casablanca, le KAC de Kénitra et le Moghreb Fès.
Le paysage sportif a également été attristé par le décès des anciens internationaux marocains Abdelmajid Dolmi et Ahmed Rmouki.

Vendredi 29 Décembre 2017

Lu 753 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










Mots Croisés