Libération





Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Une importante délégation de l’USFP, présidée par Driss Lachguar, prend part au Congrès de l’IS tenu en Espagne

Participation remarquée d’ une délégation de l’OFI conduite par Hanane Rihhab aux travaux de l’Internationale socialiste des femmes


Mourad Tabet
Vendredi 25 Novembre 2022

Une importante délégation de l’USFP, présidée par Driss Lachguar, prend part au Congrès de l’IS tenu en Espagne

Une importante délégation de l’USFP sous la présidence du Premier secrétaire, Driss Lachguar, a pris part au XXVIème Congrès de l'Internationale socialiste (IS) qui s’achèvera dimanche 27 novembre 2022 en Espagne.

Outre Driss Lachguar, la délégation ittihadie se compose des membres du Bureau politique, à savoir Fatiha Saddas, Khaoula Lachguar, Mohammed Gouddan, Mehdi Mezouari, Machij El Karkri, Aicha El Gourgi, ainsi que de Fadoua Rajouani, membre du Conseil national de l’USFP.

D’autre part, l'Internationale socialiste des femmes a élu mercredi dernier la Dominicaine Janet Altagracia Camilo Hernández nouvelle présidente de cette organisation, en remplacement de la Marocaine Ouafa Hajji, en poste depuis 2012, et ce lors du XXIIème Congrès de l’Internationale socialiste des femmes tenu au siège du Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE) à Madrid.

Par ailleurs, Ouafa Hajji a été élue par les congressistes présidente d’honneur.

Janet Altagracia Camilo Hernández est féministe et militante politique. Elle est titulaire d'une licence en droit de l’Université nationale Pedro Henríquez Ureña (UNPHU) en République dominicaine et d'une maîtrise en sciences politiques de l'Université d’autonome de Saint-Domingue. Elle est professeure universitaire en droit constitutionnel, sciences politiques et droit international public et privé. Conférencière et écrivaine, elle a rejoint le Parti révolutionnaire dominicain (PRD) en 1991 et y a occupé divers postes.

Ministre des Affaires féminines de la République dominicaine de 2016 à 2020, elle a œuvré pour la promotion de l'égalité et des droits des femmes aux niveaux national et international. Elle a également présidé la Commission interaméricaine des femmes et le Conseil des ministres des Affaires féminines d'Amérique centrale et de la République dominicaine.

Avant d'être élue présidente de l'Internationale socialiste des femmes lors de ce Congrès, elle a été vice-présidente de l'organisation et présidente de l'Institut latino-américain pour les femmes et la politique.

A noter que l’USFP a été représenté au Congrès de l’Internationale socialiste des femmes par Hanane Rihhab, secrétaire nationale de l’Organisation des femmes ittihadies (OFI), Aicha El Gourgi, membre du Bureau politique, et Fadoua Rajouani, membre du Conseil national du parti.

Les membres de la délégation ittihadie ont pris part aux débats en intervenant sur plusieurs sujets concernant l'autonomisation politique des femmes au Maroc, les femmes et l'environnement, la santé sexuelle des femmes et la violence numérique.

Là-dessus, le Congrès de l’Internationale socialiste des femmes a approuvé à l'unanimité une recommandation de l'OFI à inclure dans la déclaration finale appelant l'Internationale socialiste des femmes à lancer un appel mondial pour exhorter les pays à signer un accord qui protège les femmes et les filles de la violence numérique et obligeant les géants du Web (GAFA) à contribuer à mettre fin au phénomène de la violence numérique transnationale qui enfreint les libertés et menace la vie des femmes, des filles et des catégories vulnérables.

Il y a lieu de souligner que le chef du gouvernement espagnol et leader du POSE, Pedro Sanchez, a ouvert les travaux du Congrès de l’Internationale socialiste des femmes, par un discours dans lequel il a mis l’accent sur la force de cette organisation pour soutenir les valeurs de pluralisme, de fraternité, de tolérance, de progressisme et d’égalité, rappelant l'expérience de l'Espagne dans le domaine de la consécration des pleins droits des femmes et de la réalisation de l'égalité dans les politiques publiques.

L’Internationale socialiste des femmes, rappelle-t-on, est l’organisation internationale des organisations de femmes des partis socialistes, social-démocrates et travaillistes affiliées à l’Internationale socialiste. Elle compte actuellement 115 organisations membres à travers le monde.

Mourad Tabet


Une importante délégation de l’USFP, présidée par Driss Lachguar, prend part au Congrès de l’IS tenu en Espagne


Lu 5624 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS