Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Tomber de rideau sur le 28ème Rallye Aïcha des Gazelles




La 28è édition du Rallye Aïcha des Gazelles a pris fin samedi sur la plage d’Essaouira, après une entrée symbolique et en fanfare dans la cité des alizés, ultime étape de cette compétition.
Cette compétition qui a démarré le 17 mars depuis la ville française de Nice, a connu la participation de plus de 300 femmes issues de 16 pays, qui ont parcouru un long circuit de quelque 1.300 km à travers le Maroc, réparti en 6 étapes de courses effrénées, mais aussi d’émotions, de motivation, de partage et de challenges.
Ainsi, un défilé de véhicules (4/4, Quads/SVS) a parcouru la plage d’Essaouira sous les applaudissements ininterrompus d’un public nombreux de différents âges, venu saluer et applaudir "des Gazelles", heureuses et fières d’avoir, à la fois, achevé cette belle aventure humaine dans les meilleures conditions, et d’avoir fait montre de ténacité et d’un esprit combatif pour transcender toutes les difficultés 
rencontrées.
Par la suite, les différentes participantes ont été chaleureusement accueillies, le temps d’une cérémonie grandiose de remise des prix et trophées, pour célébrer avec les officiels, les organisateurs, les invités et les supporters des différents équipages, ce grand exploit, celui de pouvoir boucler la boucle de cette nouvelle édition.
Des prix et des trophées ont été remis aux différents équipages gagnants dans les catégories : "SVS, Quads, et Motos", "4/4", "E-Gazelles" (innovation de cette édition), et "Crossovers et Crossovers électriques". 
Le Rallye Aïcha des Gazelles, rappelle-t-on, réunit chaque année des équipages féminins venus du monde entier pour s’affronter lors d’une course d’orientation à travers les plus beaux paysages du Maroc. Ce rallye 100% féminin met en avant, non pas la rapidité et la puissance des véhicules, mais la dextérité des équipes à se repérer dans un environnement inconnu, sans GPS, et uniquement en hors-piste.
Un challenge où les valeurs de tolérance et de persévérance sont les maîtres mots, où la solidarité est au cœur des préoccupations de l’association "Cœur de Gazelles", et où l’environnement n’est pas souillé par le passage des véhicules mais bel et bien respecté.
Il s'agit d'un rallye unique et inégalé basé sur la navigation hors-piste, sans GPS, ni applications smartphone, mais uniquement avec des cartes, une boussole et une règle, c'est-à-dire un Rallye qui repose sur la navigation à l’ancienne. 
Une catégorie à part entière de véhicules électriques a fait son entrée pour la première fois dans le rallye. En plus de maîtriser l'orientation, cette catégorie (E-Gazelles) requiert des aptitudes à l'éco-conduite puisque les concernées doivent gérer l'autonomie sur chaque étape d'un parcours spécifique hors dunes. Elle s’inscrit logiquement dans la démarche environnementale du rallye : le seul au monde à être certifié ISO 14001.

Libé
Lundi 2 Avril 2018

Lu 615 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










Mots Croisés