Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Tenue à Asunción de la première session des consultations politiques Maroc-Paraguay

Examen des moyens de développer les relations économiques bilatérales




Les travaux de la première session des consultations politiques Maroc-Paraguay se sont tenus, vendredi à Asunción, présidés par la secrétaire d’Etat auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Mounia Boucetta, et le vice-ministre paraguayen des Relations extérieures, Hugo Saguier Caballero.
Cette réunion, la première du genre, a été l’occasion de mettre en relief les différents aspects des relations entre Rabat et Asunción dans divers domaines notamment politique, économique et culturel en vue de renforcer les liens de coopération bilatérale au service des intérêts des peuples des deux pays.
La première session des consultations politiques entre les deux pays intervient dans le cadre du renforcement du partenariat avec ce pays d'Amérique du Sud, conformément aux Hautes orientations royales visant à diversifier les partenaires du royaume et à renforcer les relations avec eux, a indiqué Mounia Boucetta dans une déclaration à la MAP. 
Cette réunion, a-t-elle ajouté, a été une occasion de souligner la qualité des relations entre le Maroc et le Paraguay et de discuter des moyens de les développer davantage à l'avenir, en soulignant que, eu égard à la présence du Paraguay au sein du Marché commun du sud (Mercosur) et à la position de leader qu'occupe le Maroc au niveau africain, il y a plusieurs atouts qui peuvent être valorisés et activés afin de développer ce type de partenariat.
Selon Mounia Boucetta, la rencontre a également permis de discuter de nombreuses questions d'intérêt commun et des moyens de développer et de renforcer la coopération économique bilatérale, à travers la tenue d’une série de rencontres entre les hommes d'affaires des deux pays et la mise en œuvre d’une commission mixte. Et la responsable marocaine d’ajouter qu'un certain nombre de secteurs importants ont été identifiés et constitueront une base de coopération entre les deux pays, conformément à un plan d'action qui sera mis en œuvre.
La réunion d'Asunción était importante en ce sens qu’elle a offert une nouvelle occasion de réaffirmer "le soutien de l'intégrité territoriale du Maroc par l'État du Paraguay, qui appuie notre cause nationale", a-t-elle encore précisé. 
Dans ce contexte, Mounia Boucetta, qui conduisait la délégation marocaine participant à cette réunion, a réitéré ses remerciements au gouvernement paraguayen pour son attitude positive à l'égard de l'intégrité territoriale du Royaume.
Dans le communiqué conjoint ayant sanctionné ces consultations, le Paraguay a exprimé "son soutien à l'initiative d'autonomie au Sahara, en tenant compte du principe de souveraineté et d'intégrité territoriale du Maroc, qui s'inscrit dans l'esprit des résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies".
De son côté, le vice-ministre des Relations extérieures du Paraguay a déclaré que la tenue de la première session de cette réunion consultative à Asunción est une source de "grande satisfaction" qui donne un "élan fort" aux relations entre le Paraguay et le Maroc, en soulignant que divers aspects des relations entre les deux pays ont été évoqués au même titre que les moyens susceptibles de contribuer au succès des projets de coopération bilatérale à tous les niveaux.
"La réunion, qui nous a permis d'aborder différentes questions régionales et internationales d’actualité, a mis en lumière la grande importance qu’attache le Paraguay à ses relations avec le Maroc", a-t-il poursuivi, en relevant que son pays aspire à ce que le Maroc soit sa plate-forme d'accès aux marchés africains.
"Nous espérons atteindre cet objectif avec l'aide du Maroc", a-t-il déclaré, en soulignant que son pays souhaite être le portail d’accès du Maroc sur les marchés sud-américains.
L’objectif est de hisser les relations économiques et commerciales au niveau des excellentes relations politiques qu’entretiennent les deux pays, a souligné Hugo Saguier Caballero, qui a affirmé que le ministre des Relations extérieures de son pays a l’intention de se rendre au Maroc, accompagné d’une délégation d’hommes d’affaires, en vue de renforcer les relations économiques et commerciales, tant aux niveaux bilatéral que régional.
Selon lui, une visite, dans un avenir proche, du président Mario Abdo Benitez est en cours de programmation.



 

Lundi 22 Octobre 2018

Lu 159 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés