Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Soutien du président du Bundestag au renouvellement des accords agricole et de pêche Maroc-UE

Entretiens entre le président de la Chambre des représentants et Wolfgang Schäuble




Soutien du président du Bundestag au renouvellement des accords agricole et de pêche Maroc-UE
 Habib El Malki a tenu lundi 8 octobre 2018, une séance de travail avec le président du Bundestag allemand, Wolfgang Schäuble , en présence de Khalid Lahseni, chargé d'affaires à l'ambassade du Maroc en République fédérale d'Allemagne.
Lors de ces entretiens, le président de la Chambre des représentants a mis en lumière les dénominateurs communs entre le Maroc et la République fédérale d'Allemagne et, particulièrement, leur attachement à la Charte des Nations unies fondée sur les principes de la paix et de la solidarité internationales.
Il a, en outre, souligné que les relations politiques entre les deux pays sont bonnes et que leur coopération se renforce et peut l’être davantage dans les années à venir, rappelant qu'en 2016, le Maroc avait accueilli le 22ème Sommet sur le climat et s'était efforcé d’en traduire les recommandations en un ensemble de mesures pratiques, de même qu’il a ouvert un chantier fort important en matière d’énergies propres et renouvelables malgré les difficultés liées au financement conjoint avec de grandes entreprises, y compris allemandes ; ce qui dénote d’une approche commune des deux pays consistant à accorder davantage d’attention au devenir de la planète et des générations futures.
Le président de la Chambre des représentants a également salué la politique migratoire audacieuse de la chancelière allemande, ainsi que le courage et la sagesse dont elle a fait preuve face à ce phénomène malgré le coût politique intérieur que cela induit. Le Maroc, a-t-il poursuivi, a fait de même en prenant la décision de s'ouvrir aux immigrés, en particulier à ceux de l'Afrique subsaharienne, et en a régularisé la situation d'un grand nombre.
Après avoir souligné l’intérêt particulier que Sa Majesté le Roi accorde à ce dossier, Habib El Malki a plaidé pour l’établissement d’un partenariat tripartite associant le Maroc, l'Allemagne et l'Afrique, soulignant que le Maroc est considéré comme le premier investisseur en Afrique de l'Ouest et sert de hub et de zone de transit vers cette région.
Après avoir rappelé que le problème des migrations a été instrumentalisé et que sa solution impose de s'attaquer à ses causes véritables en instaurant les conditions de stabilité, de paix et d'unité dans plusieurs pays du Sud de la Méditerranée, Habib El Malki a loué l'initiative de la chancelière Angela Merkel dénommée "Le chemin de l'unité et de l'investissement en Afrique" .  
"C'est une bonne initiative qui a  une dimension futuriste", a indiqué le président de la Chambre des représentants en affirmant que la présidence conjointe de l’Allemagne et du Maroc du Comité des migrations est un signe positif qui atteste de la centralité du rôle joué par ces deux pays dans ce dossier et que la décision des Nations unies d'organiser le Forum international sur les migrations à Marrakech à la fin de cette année est une donnée fondamentale en vue de convenir  à une charte de l’ONU qui facilitera le traitement du phénomène via la mise en ordre des tâches, rôles et obligations
Habib El Malki a, en outre, rappelé que le Parlement marocain organisera une réunion des représentants des peuples du monde en coordination avec l'Union interparlementaire pour approfondir le débat et proposer des alternatives, et adressé une invitation à son homologue allemand pour y participer.
Il a également souligné que le statut de partenaire avancé, caractérisé par le partenariat unique entre le Maroc et l'Union européenne et le respect de toutes ses obligations par le Royaume, rendait automatique toute procédure de renouvellement des accords de pêche maritime et agricole entre les deux parties. Il a également remercié les parlementaires allemands pour leur soutien et a appelé le Parlement allemand à continuer à appuyer cet accord et à œuvrer à son développement dans l'intérêt de toutes les parties contractantes.
Concernant la question de l'intégrité territoriale du Maroc, il a confirmé que les données et faits confirment que le monde se dirige aujourd'hui vers l'inconnu.
Des affaires causées par des conflits directs et indirects attentatoires à l’intégrité territoriale de certains pays et à l'unité de leurs peuples sont devenues quasi insolubles, a-t-il déclaré en rappelant que l’Allemagne a une triste expérience en la matière mais qu’elle a pu, grâce à sa sagesse, transcender les schismes et la division pour revenir à l'unité comme solution unique et incontournable dont la réalité et l’histoire ont prouvé la pertinence et la justesse.
A l'occasion de la présidence par la République fédérale d'Allemagne du Conseil de sécurité lors de la session d'avril 2019, le président de la Chambre des représentants a loué la position de ce pays sur la question du Sahara marocain et a appelé à ce que l’expérience unioniste serve d’exemple et puisse aider l’Envoyé spécial du secrétaire général de l’ONU à créer des conditions nouvelles et pratiques pour résoudre ce problème afin de progresser sur la voie de l'intégration régionale sur la base de la solidarité et de l'unité des Etats au bénéfice des peuples de la région, ce à quoi le Maroc aspire et n'épargne aucun effort pour y parvenir via le dialogue. .
Au niveau parlementaire, Habib El Malki a exprimé sa volonté de poursuivre la coordination entre les Parlements des deux pays en profitant mutuellement des échanges de visites des groupes d'amitié en proposant à son homologue allemand d'organiser tous les deux ans un forum parlementaire germano-marocain afin d'approfondir le débat et de formuler des solutions aux question d’intérêt commun.
Intervenant en l’occasion, Wolfgang Schäuble a fait part de son plaisir de recevoir la délégation marocaine et d'échanger les points de vue et les approches sur la situation régionale en Afrique et au Nord de ce continent en particulier et de discuter des perspectives de coopération entre les deux Parlements. Il a également réitéré sa conviction que le développement des relations maroco-allemandes est une option stratégique".
A propos de la question de l'émigration, Wolfgang Schäuble a souligné que l'Allemagne suivait ce dossier avec grand intérêt et qu'elle avait pris des mesures avancées pour faire en sorte qu'un certain nombre d'étrangers soient attirés et acceptés en raison des guerres et des problèmes de développement dans leurs pays d’origine, et ce malgré les difficultés politiques internes de l’Allemagne, tout en précisant que ces mesures ont des limites et ne peuvent demeurer absolues.
Il a, en outre, exprimé son accord avec l’approche développée en la matière par Habib El Malki
S'agissant du renouvellement des accords agricole et de pêche entre l'Union européenne et le Maroc, Wolfgang Schäuble a affirmé que si l’on souhaite poursuivre la coopération et le développement, on doit avancer et ne pas revenir en arrière. L'UE doit assumer ses responsabilités en la matière et œuvrer au renouvellement des deux conventions et le Bundestag allemand continuera de soutenir le renouvellement de ces deux accords, a-t-il ajouté en précisant qu’il n'y a aucun moyen de renverser cette tendance.
« L'UE devrait apporter son soutien et définir clairement ses politiques, qui doivent être crédibles si nous voulons continuer à coopérer et à réaliser le développement réel des pays africains, en particulier de l'Afrique du Nord, bien que la question ait été exploitée à de nombreuses fins », a-t-il ajouté.
Concernant la question du Sahara marocain, il a souligné que l'amère expérience allemande lui a appris que le dialogue multilatéral et l'espoir étaient utiles dans de nombreux dossiers, même complexes, comme celui du Mur de Berlin. Il a également réitéré la volonté de l'Allemagne d’intégrer, lors de sa présidence du Conseil de sécurité, toutes les parties concernées par ce dossier et d’aider l'envoyé spécial du secrétaire général de l'ONU à trouver une solution en vue de régler le problème et de se consacrer au développement et à l'intégration régionale.
Wolfgang Schäuble a, également, remercié le président de la Chambre des représentants pour son invitation à participer au colloque sur les migrations organisé par le Parlement marocain en coordination avec l’Union interparlementaire en soulignant qu’il demeurait ouvert à la promotion du dialogue bilatéral ainsi qu’au développement des relations bilatérales entre les deux Parlements via l’intensification des échanges entre les groupes parlementaires d'amitié.

Habib El Malki salue la position de l'Allemagne sur le Sahara

Le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, a salué la position de l'Allemagne au sujet de la question du Sahara marocain, une position reposant sur la légalité internationale et favorable au dialogue entre toutes les parties en tant qu'unique voie pour la résolution de ce différend artificiel.
Dans une déclaration à la MAP à l'issue de ses entretiens, lundi à Berlin, avec le président du Bundestag, Wolfgang Schäuble, dans le cadre d'une visite de travail en Allemagne, Habib El Malki a relevé que son interlocuteur a souligné que l'Allemagne, qui présidera le Conseil de sécurité de l'ONU en avril prochain, suivra avec un grand intérêt toute initiative à même de contribuer à parvenir à une solution politique consensuelle au conflit artificiel autour du Sahara marocain
Le président de la Chambre des représentants, qui a rappelé le poids politique et économique important dont jouit l'Allemagne au sein de l'Union européenne (UE), a relevé que le Maroc amorce une nouvelle étape dans ses relations avec l'UE à la lumière de la reconduction des accords de partenariat en matière d'agriculture et de pêche.
Il a souligné que le responsable allemand a réagi positivement à la demande de soutien de la reconduction de ces deux accords que Habib El Malki lui a formulée et que les revendications du Royaume à cet égard doivent être prises en compte.
Habib El Malki a indiqué, dans ce contexte, avoir demandé au président du Bundestag de mobiliser les eurodéputés allemands en vue de poursuivre leur soutien à ce dossier, rappelant qu'une délégation du Parlement européen s'était rendue dans les provinces du Sud et avait constaté de visu que les populations de ces provinces bénéficient des ressources de leur région et que la réalité est totalement différente des allégations des ennemis de l'intégrité territoriale du Royaume.

H.T
Mercredi 10 Octobre 2018

Lu 1074 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif










Mots Croisés