Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Saad Lamjarred chez les gendarmes de Saint-Tropez : Le chanteur vedette marocain empêtré dans une nouvelle affaire de viol




Saad Lamjarred n'en finit pas avec ses déboires judiciaires. Le chanteur marocain, une nouvelle fois soupçonné de viol, est en garde à vue dans les locaux de la gendarmerie de Saint-Tropez, en France où il est actuellement entendu.
Celui dont les clips ont été visionnés des millions de fois sur Internet a été interpellé dimanche matin suite à la plainte déposée par une jeune femme de 29 ans, pour des «faits caractérisés de viol», selon la justice.
Le parquet de la ville de Draguignan, dans le sud-est de la France, évoque «une affaire complexe» qui s'est déroulée «dans le cadre de rencontres dans des établissements de nuit» avec «deux versions diamétralement opposées (qui) s'entrechoquent», nécessitant «la poursuite des investigations et l'audition de tout témoin utile», lit-on sur les colonnes du Parisien.
Ce n'est pas la première fois que Saad Lamjarred est arrêté pour des plaintes pour viol. Il avait déjà été mis en examen en octobre 2016 à Paris pour «viol aggravé» et «violences volontaires aggravées» et écroué.
En effet, à la veille d'un concert qu'il devait donner, une jeune femme de 20 ans avait porté plainte affirmant avoir été agressée quelques heures plus tôt par le chanteur dans la chambre d'hôtel de ce dernier.
Défendu par Mes Dupond-Moretti et Jean-Marc Fedida, Saad Lamjarred avait été remis en liberté en avril 2017, sous bracelet électronique, à la suite d'une décision de la Cour d'appel de Paris.
Le chanteur, a par ailleurs, été mis en examen pour «viol» le 11 avril dans une enquête ouverte après la plainte d'une jeune Franco-Marocaine affirmant avoir été agressée et frappée par le chanteur, à Casablanca en 2015.
Il a également été mis en cause aux Etats-Unis dans une affaire de viol présumé datant de 2010, mais les poursuites ont été abandonnées.  
Autorisé par la justice française à se rendre au Maroc en mars dernier, Saad Lamjarred, célèbre dans le monde arabe pour son titre «Enty» (91 millions de vues sur YouTube), en avait profité pour lancer la promotion de son single, «Ghazali Ghazali».
Son dernier tube «Casablanca» a également fait 54 millions de vues sur YouTube en moins de trois semaines, et il a été invité à participer au clip «Happy birthday, Sidna» produit par RedOne avec une pléiade d’artistes locaux.
 

Adam Ali
Mardi 28 Août 2018

Lu 902 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés