Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

S.M Mohammed VI s’entretient en tête à tête avec le Souverain hachémite




S.M le Roi Abdallah II de Jordanie a quitté, jeudi en fin d’après-midi, le Maroc, au terme d’une visite d’amitié et de travail, à l’invitation de S.M le Roi Mohammed VI.
Le Souverain hachémite qui est arrivé, mercredi soir, au Maroc pour une visite illustrant la profondeur des relations de fraternité, de coopération et de solidarité unissant les deux peuples frères a eu, le même jour au Palais Royal de Casablanca, des entretiens en tête à tête avec S.M le Roi Mohammed VI.
Le Souverain, accompagné de S.A.R le Prince Héritier Moulay El Hassan et de S.A.R le Prince Moulay Rachid, a également offert, jeudi à la Résidence Royale d’Anfa, un déjeuner en l’honneur de Sa Majesté le Roi Abdallah II au terme duquel, Sa Majesté le Roi Mohammed VI a pris congé de son illustre hôte.

 

Le Maroc et la Jordanie réitèrent leur soutien au peuple palestinien

Rabat et Amman insistent sur la fin de la crise syrienne à travers une solution politique et expriment leur soutien à la consolidation de la stabilité de l'Irak    

Sa Majesté le Roi Mohammed VI et Sa Majesté le Roi Abdallah II Ibn Hussein, Souverain du Royaume hachémite de Jordanie, ont mis l'accent sur la nécessité de mettre fin à la crise syrienne à travers une solution politique, et exprimé leur soutien à la reconstruction et la consolidation de la stabilité de l'Irak.
Les deux Souverains ont insisté, dans le communiqué conjoint qui a sanctionné la visite de travail et d'amitié effectuée par SM le Roi Abdallah II au Maroc les 27 et 28 mars, sur l'importance d’un rôle arabe actif et la conjugaison des efforts pour mettre fin à la crise syrienne à travers une solution politique, conformément à la résolution 2254 du Conseil de sécurité, une solution qui soit acceptée par les Syriens, qui préserve l’unité et la cohésion de la Syrie, restaure sa sécurité, sa stabilité et son rôle dans l’action arabe commune et qui réunit les conditions susceptibles de favoriser le retour des réfugiés syriens dans leur patrie pour contribuer à sa reconstruction.
Les deux Souverains ont également souligné que conformément aux résolutions de la légalité internationale, le Golan est une terre syrienne occupée et la décision d'Israël de l’annexer est illégale et nulle, et représente une violation de la légalité internationale, particulièrement les résolutions du Conseil de sécurité.
Concernant l'Irak, les deux dirigeants ont enregistré avec satisfaction la victoire réalisée par ce pays, au prix de grands sacrifices, sur l’organisation terroriste «Daech», exprimant le soutien du Maroc et de la Jordanie à l'opération de reconstruction et de consolidation de la stabilité de l'Irak.
S.M le Roi Mohammed VI, Président du Comité Al Qods, et S.M le Roi Abdallah II Ibn Hussein de Jordanie, ont, par ailleurs, réitéré leur soutien total au peuple palestinien pour le recouvrement de tous ses droits légitimes et l'établissement de son Etat palestinien indépendant, dans les frontières du 4 juin 1967, avec Al Qods-Est comme capitale, sur la base des résolutions internationales pertinentes, l’Initiative de paix arabe et le principe de la solution de deux Etats.
Les deux Souverains ont également réaffirmé leur rejet de toutes les mesures unilatérales prises par Israël, en tant que force d’occupation, pour changer le statu juridique et historique et la situation démographique, ainsi que le cachet spirituel et historique d’Al Qods-Est, notamment en ce qui concerne les lieux sacrés islamiques et chrétiens dans la ville sainte.
S.M le Roi Mohammed VI a souligné l’importance de la tutelle hachémite historique, assurée par Sa Majesté le Roi Abdallah II, sur les lieux saints islamiques et chrétiens à Al Qods Acharif et son rôle principal dans la protection de ces lieux sacrés et leur identité arabo-islamique et chrétienne, et plus particulièrement la Mosquée Al Aqsa/Al Haram Acharif, ainsi que le rôle de l'administration jordanienne des Waqf et de la Mosquée Al Aqsa, en tant qu’unique autorité juridique sur Al Haram, qui assure sa gestion, son entretien et sa préservation, et organise l’accès à la Mosquée, souligne le communiqué lu par le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita, lors d'un point de presse tenu conjointement jeudi à Casablanca avec son homologue jordanien, Ayman Safadi.
De son côté, Sa Majesté le Roi Abdallah II Ibn Hussein a salué les efforts continus déployés par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Président du Comité Al-Qods, en faveur de la Ville sainte, et a hautement loué les projets et les programmes de développement mis en oeuvre par l'Agence Bayt Mal Al Qods Acharif, sous la supervision de Sa Majesté le Roi, en vue de soutenir la résistance des Maqdessis, indique la même source.
Partant de leurs responsabilités, qui découlent de la Présidence du Comité Al-Qods et de la tutelle hachémite, les deux Souverains ont souligné que la défense d’Al Qods et de ses lieux sacrés et leur préservation contre toutes les tentatives d'altération de leur statut juridique, historique et politique et leur cachet religieux et civilisationnel musulman et chrétien, constitue une priorité absolue pour les deux Royaumes frères.

Soutien total de la Jordanie à l'intégrité territoriale du Maroc

Le ministre jordanien des Affaires étrangères et des Expatriés, Ayman Safadi, a réitéré, jeudi à Casablanca, le soutien «total et absolu» de son pays à l'intégrité territoriale du Royaume du Maroc.
Il a indiqué que «la Jordanie a une position constante concernant la question du Sahara marocain», notant que son pays «soutient d'une façon totale et absolue l'intégrité territoriale du Royaume du Maroc frère».
Le ministre jordanien a souligné, dans ce cadre, que le Royaume hachémite appelle à une solution politique à la question conformément à la légalité internationale, notamment la résolution 1813 du Conseil de sécurité des Nations unies, et dans le cadre de l'Initiative marocaine d'autonomie.

Nasser Bourita: La coordination avec les pays du Golfe doit se faire de part et d'autre
    
La politique étrangère est une «affaire de souveraineté» pour le Maroc et la coordination avec les pays du Golfe «doit se faire de part et d'autre», a souligné, jeudi à Casablanca, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita, en précisant qu’elle « devrait se faire dans les deux sens. Elle ne doit pas être à la carte ; elle doit couvrir toutes les questions importantes au Moyen-Orient comme en Afrique du Nord, à l'instar de la crise libyenne».
S'exprimant lors d'un point de presse conjoint avec son homologue jordanien, il a indiqué que «du point de vue du Royaume du Maroc, les relations avec les pays du Golfe, notamment l'Arabie Saoudite et les Emirats arabes unis, ont toujours été des relations historiques profondes. Le Maroc a toujours tenu à les préserver et les renforcer.».
«Il peut arriver qu'on ne soit pas d’accord sur certaines questions, la politique étrangère étant une affaire de souveraineté. Au Maroc, elle est, en outre, fondée sur des principes et des constantes», a-t-il ajouté.
De même, a-t-il dit, «la préservation de cette relation devrait être un souci de part et d’autre. Si ce n’est pas le cas, il serait normal que toutes les alternatives soient examinées».

Samedi 30 Mars 2019

Lu 1142 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com