Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Résidences Dar Saada s’attend à une baisse de ses revenus et de son résultat net en 2017




Le promoteur immobilier, Résidences Dar Saada (RDS), vient de publier une alerte sur les résultats 2017, faisant état d’une baisse de son chiffre d’affaires et du résultat net (RN) IFRS estimée à 10% comparativement à une année auparavant.
Cette situation s’explique notamment par une conjoncture sectorielle difficile combinée à un revirement stratégique de la part du Groupe, visant un renforcement sur le segment moyen standing, soulignent les analystes de BMCE Capital Bourse.
Dans ce contexte et compte tenu de l’upgrade du segment moyen standing comme nouveau relais de croissance du secteur immobilier, la MAP rapporte que la filiale du Groupe Palmeraie Développement dédiée au logement social et intermédiaire a démarré le développement de son projet moyen standing au centre de Casablanca en solo.
Cet arbitrage a induit un impact négatif ponctuel sur ses réalisations financières 2017, relève la même source. En effet la non-réalisation dudit projet en joint-venture a engendré un manque à gagner sur l’exercice écoulé, relatif à la plus-value de la cession partielle du terrain, a-t-elle poursuivi.
A court et moyen termes, la construction et la commercialisation de ce projet devrait booster les performances financières du Groupe, a-t-elle ajouté.
En parallèle, RDS a entrepris plusieurs actions afin de poursuivre son développement, dont la consolidation de ses investissements dans le segment moyen standing, à travers notamment le renforcement de sa réserve foncière suite à l’acquisition d’un terrain de près de 4ha à Dar Bouaaza.
Le Groupe adopte aussi son offre dans l’habitat social avec un concept innovant, visant une adéquation de l’offre à la demande actuelle, outre le lancement de son premier projet en Afrique. Il s’agit du développement d’un projet d’habitat social en Côte d’Ivoire sur un terrain de 40ha à Abidjan, avec une livraison de la 1ère tranche prévue courant 2018.
En termes d’investissement, le Groupe RDS a également acquis un nouveau foncier à Casablanca destinés à l’habitat social, devant abriter près de 3.000 unités pour conforter son plan de croissance prévu à l’horizon 2020.
Enfin, le management de RDS devrait dévoiler en détail sa nouvelle vision stratégique 2018-2020 conjointement avec la publication et la présentation de ses résultats annuels 2017.

Jeudi 1 Mars 2018

Lu 206 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés