Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Renard croit dur comme fer en ses protégés




Le sélectionneur national Hervé Renard a indiqué, mercredi à Genève, qu'il souhaite faire une revue d'effectifs avec quelques réglages avant la double confrontation amicale jeudi face à l'Ukraine, puis lundi face à la Slovaquie.
 Lors d'un point de presse au stade de Genève où les Lions de l'Atlas ont effectué une séance d'entraînement dans l'après-midi, le technicien français s'est félicité des conditions de déroulement des préparatifs en Suisse en prévision de la Coupe du monde en Russie.
"Nous avons opté délibérément pour un endroit tranquille en Suisse pour se concentrer sur l'essentiel. Ce sera une bonne préparation avant d'aller avec tous nos moyens au Mondial", a déclaré Hervé Renard.
Prié de dire si le jeûne aura un impact sur la performance des joueurs, l'entraîneur a affirmé avoir "laissé des personnes mieux placées que moi s'occuper de ce sujet sensible". Il s'agit, selon lui, de "voir les meilleures choses à faire pour que la condition des joueurs soit la meilleure possible sur les plans tant physique que spirituel et moral".
En outre, il s'est félicité de l'état d'esprit et de la discipline qui règnent au sein de la sélection nationale, tout en espérant que les supporters marocains viendront en nombre supporter leur équipe lors des deux matches programmés à Genève.
Placés au groupe B, les Lions de l'Atlas entameront le 15 juin à Saint-Pétersbourg les phases finales du Mondial face à la sélection iranienne. Ils devront livrer cinq jours plus tard leur deuxième match de poule contre le Onze portugais (20 juin) au stade de Loujniki de Moscou, avant de clore, le 25 juin, leur parcours du premier tour à Kaliningrad contre l'Espagne.
Hervé Renard n’a pas manqué lors de cette conférence de presse de souligner que l’équipe nationale disputera les phases finales de cette Coupe du monde avec la ferme intention de défendre crânement ses chances. Le sélectionneur national, double lauréat de la CAN et qui participe pour la première fois à un Mondial, croit en ses protégés et estime que le match contre l’Iran serait la clé de la qualification au tour des huitièmes de finale, l’objectif que l’EN s’est fixé.

Vendredi 1 Juin 2018

Lu 433 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés