Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Reina et Cannavaro entendus par la FIGC pour des liens présumés avec la mafia




Le gardien espagnol du Napoli Pepe Reina et deux anciens joueurs du club napolitain Paolo Cannavaro et Salvatore Aronica ont été convoqués devant une commission de la Fédération italienne de football (FIGC) pour leurs relations présumées avec des personnes liées à la mafia, selon des informations rapportées par la presse italienne mardi.
La division anti-mafia de Naples a ouvert une enquête et le responsable de l'instance disciplinaire de la FIGC Giuseppe Pecoraro a assigné les trois joueurs à une audition en commission de discipline à une date qui reste à déterminer.
Les trois joueurs passés par le club napolitain seront interrogés pour de supposées "relations inapropriées" entretenues avec les frères Esposito, des figures présumées de la Camorra -- l'organisation criminelle napolitaine.
Le gardien champion du monde en 2010 avec l'Espagne, qui est en partance de Naples pour rejoindre l'AC Milan, a organisé sa fête d'adieu dans une boîte de nuit de la ville appartenant à Gabriele, Francesco et Giuseppe Esposito, selon des informations rapportées par la Gazzetta Dello Sport.
Reina et l'ex-défenseur italien Paolo Cannavaro -- le frère du champion du monde 2006 Fabio Cannavaro -- se seraient par ailleurs procurés des places gratuites pour les matches du Napoli au profit de deux des frères Esposito, dans le cadre de ce qui est qualifié d'"échanges de faveurs" par le quotidien sportif italien.
Trois salariés du Napoli sont aussi convoqués pour être interrogés, dont le coordinateur sportif du club Paolo De Matteis et l'ex-responsable de la billeterie Luigi Cassano.
Outre les représentants du Napoli, l'instance disciplinaire de la FIGC va auditionner ceux du club de Sassuolo, par lequel est passé Paolo Cannavaro, et ceux de l'US Palerme, où a joué le défenseur italien Salvatore Aronica.
Paolo Cannavaro, 36 ans, a pris sa retraite de joueur en décembre dernier et a rejoint son frère Fabio Cannavaro dans l'encadrement du club chinois de Guangzhou Evergrande.

Jeudi 24 Mai 2018

Lu 200 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés