Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Réélection du Maroc au Conseil de l'Organisation maritime internationale




Le Maroc a été réélu pour un nouveau mandat 2020-2021, en tant que membre du Conseil de l'Organisation maritime internationale (OMI), suite aux élections qui ont eu lieu vendredi dernier, dans le cadre de la 31ème session ordinaire de l’Assemblée de l’OMI qui se tient du 25 novembre au 4 décembre à Londres.  Le Maroc, qui était en lice avec 24 autres pays candidats aux 20 sièges vacants de la catégorie « C » au sein du conseil, a été crédité de  131 voix.
Parmi les autres pays candidats dans la même catégorie figuraient l'Afrique du Sud, l'Arabie Saoudite, les Bahamas, la Belgique, le Chili, Chypre, le Danemark, l’Egypte, l’Indonésie, la Jamaïque, le Kenya, le Koweït, le Liberia, la Malaisie, Malte, le Mexique, le Nigeria, le Pérou, les Philippines, la Pologne, le Qatar, Singapour, la Thaïlande et la Turquie.
La réélection du Maroc pour la 5ème fois consécutive à ce conseil témoigne de la reconnaissance par la communauté maritime internationale, du rôle important du Maroc en tant que pays maritime et de sa vision stratégique dans le domaine de la sécurité et la sûreté maritimes et de la prévention de la pollution marine.
Sa réélection vient conforter la place qu’il occupe en tant que grande nation maritime de par sa position géostratégique, sa longue tradition navale, ses ressources et son potentiel maritimes, qui a su s’imposer sur l'échiquier international par les avancées considérables qu’il a réalisées dans différents domaines afférents au milieu maritime.
Il s’agit aussi d’une reconnaissance probante par la communauté maritime mondiale du rôle actif du Maroc et de sa contribution substantielle dans l’élaboration des politiques et des grandes orientations pour la réalisation des objectifs stratégiques de l’OMI visant à assurer la sécurité et la sûreté du transport naval, à préserver le milieu marin et à lutter contre la pollution.
Créée en 1948, l'Organisation maritime internationale est l’autorité mondiale chargée d’établir des normes pour la sécurité, la sûreté et la performance environnementale des transports maritimes internationaux. Elle compte actuellement 174 Etats membres et 3 membres associés. L’OMI bénéficie d’organes exécutifs, délibérant et administratif, à savoir l’Assemblée et le Conseil. L'Assemblée se réunit 2 semaines tous les 2 ans. Elle comprend tous les Etats membres, les Etats associés, les Organisations non gouvernementales bénéficiant d’un statut consultatif et les organisations intergouvernementales ayant conclu des accords de coopération.
Le Conseil est l’organe directeur qui supervise les travaux de l’organisation entre 2 sessions de l’Assemblée et se réunit deux fois par an. Il est composé de 40 Etats membres élus par l’Assemblée pour un mandat de deux années conformément aux articles 16 et 17 de la convention de l’OMI. 

Libé
Lundi 2 Décembre 2019

Lu 1023 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com