Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Pyongyang dénonce des exercices conjoints entre Washington et Séoul




La Corée du Nord est montée au créneau dimanche contre les Etats-Unis et la Corée du Sud, accusés d'être des "va-t-en-guerre" à la veille de leur plus important exercice aérien conjoint à ce jour.
L'exercice Vigilant Ace, qui rassemble environ 230 avions, dont des chasseurs furtifs F-22 Raptor, commence lundi et dure cinq jours. Il survient peu de temps après le tir par Pyongyang d'un missile balistique intercontinental susceptible de pouvoir toucher le territoire continental des Etats-Unis.
Le journal Rodong du parti unique au pouvoir a dénoncé l'exercice militaire.
"C'est une provocation ouverte, tous azimuts, contre la Corée du Nord qui pourrait déboucher sur une guerre nucléaire à tout moment", dit le journal dans un éditorial.
"Les va-t-en-guerre américain et leur marionnette sud-coréenne feraient bien de se rappeler que leur exercice militaire qui vise la Corée du Nord sera aussi stupide qu'un acte précipitant leur autodestruction".
Samedi, le ministère nord-coréen des Affaires étrangères a accusé l'administration de Donald Trump de "vouloir la guerre nucléaire à tout prix" avec cet exercice aérien.
H.R. McMaster, conseiller à la sécurité nationale de M. Trump, vient pour sa part d'estimer que la possibilité d'une guerre avec le Nord se renforçait.
"Je crois que cela augmente chaque jour, ce qui signifie (...) qu'on est dans une course pour régler le problème", a-t-il dit lors d'un forum. "Il y a des manières de faire face à ce problème en dehors d'un conflit armé, mais c'est une course car il se rapproche de plus en plus (de son but), il ne reste plus beaucoup de temps".
Le Nord affirme avoir testé un nouvel ICBM, le Hwasong-15, susceptible de transporter "une ogive lourde extra-large" capable de frapper la totalité du territoire continental américain. Le dirigeant Kim Jong-Un a déclaré que son pays avait désormais atteint son but, devenir un Etat nucléaire à part entière.
Pyongyang doit encore démontrer qu'il maîtrise la technologie clé pour assurer la survie des ogives à leur rentrée dans l'atmosphère depuis l'espace.
Par ailleurs, la Corée du Nord a célébré vendredi en grande pompe son dernier tir de missile intercontinental, avec des feux d'artifice et des chorégraphies sur les places publiques, a rapporté samedi un média officiel nord-coréen.
Le quotidien du parti des Travailleurs, le Rodong Sinmun, a publié à la Une des photographies montrant la place Kim Il-Sung à Pyongyang décorée de portraits des anciens leaders du pays et pleine à craquer de soldats et de citoyens applaudissant à tout rompre.
"Nous fêtons chaleureusement le tir réussi du Hwasong-15, qui a démontré le pouvoir et la puissance de Chosun (la Corée du Nord) au reste du monde", pouvait-on lire sur une banderole déroulée par la foule. "Vive le général Kim Jong-Un, qui a réalisé la grande cause en faisant de nous un état nucléaire !" était-il écrit sur une autre banderole.
Si Kim Jong-Un n'était pas présent en personne aux célébrations -- il n'assiste généralement pas à ce genre d'évènement --, le rassemblement de vendredi a réuni des cadres stratégiques de l'armée, du gouvernement et du parti.
La Corée du Nord a affirmé mercredi avoir réalisé son objectif, devenir un Etat nucléaire, après avoir testé avec succès un nouveau missile intercontinental qui met "la totalité du continent américain" à sa portée.





 

Libé
Lundi 4 Décembre 2017

Lu 576 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés